23 Février 2018

Congo-Kinshasa: ECC, Révérend Dr. Bokundoa - «Nous protestons contre ce qui n'est pas protestant»

A l'issue de la 53ème session du Comité exécutif national tenue à Kinshasa du 19 au 23 février, au Centre d'accueil protestant Mgr Shaumba de la Gombe, l'Eglise du Christ au Congo, ECC, a rendu publique une déclaration finale de ses travaux, porteuse de joie et de paix. Pour le président national de l'Eglise protestante au Congo, le révérend Docteur André Bokundoa, il y a des choses contre lesquelles, il faut forcément protester, pour la gloire de Dieu, le Maître de l'humanité.

« Nous protestons contre ce qui n'est pas protestant», admoneste-t-il. Au clair, l'homme de Dieu affirme que tout ce qui ne cadre pas avec la bible, et qui ne glorifie pas Dieu doit faire objet de protestation. «Nous protestons, également contre les manifestations publiques organisées le jour du Seigneur, "le dimanche», fustige-t-il.

Tour à tour, des voix continuent de s'élever de par les différentes confessions religieuses, pour dénoncer les maux dont est victime le peuple de Dieu en RD. Congo, confronté à une crise aux conséquences négativement incommensurables.

Après l'Assemblée générale tenue par les Evêques Catholiques du Congo, du 15 au 17 février dernier, les Pasteurs de l'Eglise Chrétienne au Congo venus des différents horizons du territoire national se sont, à leur tour, réunis du 19 au 23 février, pour leur 53ème session du Comité exécutif national.

Plusieurs questions ont été au menu de leurs assises qui ont été sanctionné par une déclaration finale rendue publique vendredi 23 février dans l'après-midi. Il faut noter que pour l'Eglise protestante au Congo, la paix reste le bien le plus précieux dont le peuple a besoin, aujourd'hui comme demain, et qu'il faut conserver éternellement.

Les différents représentants de l'Eglise Chrétienne au Congo plaident pour la paix à travers toute l'étendue du territoire national.

Conscients de la crise générale qui cloue les filles et fils du pays et qui s'amplifie de plus en plus, comme c'est visiblement le cas depuis plus de deux ans, les hommes de Dieu de l'Eglise Chrétienne au Congo appellent chaque Congolais à cultiver la joie et la paix à tout niveau.

Eglise Catholique et ECC

L'Eglise Catholique Romaine de la RD. Congo est debout, depuis peu, à travers plus d'une de ses structures dont la CENCO, le CLC, le CALCC et consorts, pour dénoncer les maux à la base de l'actuelle crise sociopolitique et économique, du reste, aux conséquences indésirables.

Pour ce faire, dans son ensemble, l'Eglise Catholique plaide pour la mise en œuvre intégrale de l'Accord du Centre Interdiocésain du 31 décembre 2016. Elle estime que ce dernier reste la seule feuille de route susceptible d'éradiquer la crise actuelle.

D'où, des nombreux appels aux marches pacifiques pour la cause de la paix et du bien-être du peuple Congolais. Pour sa part, l'Eglise Chrétienne au Congo, ECC, loin de protester totalement contre la démarche des Catholiques, celle-ci plaide pour la paix qui doit passer par la metanoia naturelle de tout homme et tout l'homme Congolais.

«Dans l'ECC, il y a 96 Communautés. Nous ne pouvons pas décider au nom de toutes ces communautés là, en rapport avec la marche initiée par quiconque, et dont nous ne savons pas le mobile. Au cours de nos assises, nous n'avons pas abordé un point relatif aux marches. Nous protestons contre ce qui n'est pas protestant.

Je suis protestant contre ce que la bible ne m'autorise pas de faire et que les hommes m'invitent à faire», a lâché le numéro un de l'ECC. «Nous devons faire de la RD. Congo, le sujet de notre joie. Nous devons tout faire pour que les visages des Congolais puissent rayonner», renchérit le révérend Dr. André Bokundoa.

Congo-Kinshasa

Béni - Le désarroi de la population après l'attaque des ADF

Dans l'est de la RDC les rebelles Ougandais ADF sèment la terreur. Au moins 18 personnes ont été… Plus »

Copyright © 2018 La Prospérité. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.