24 Février 2018

Somalie: 18 morts dans un attentat en plein centre de Mogadiscio

La capitale somalienne a été secouée vendredi 23 février par deux explosions en centre ville. Bilan : 18 morts et 20 blessés. La dernière attaque remonte à octobre 2017 : plus de 500 personnes avaient perdu la vie. Cette fois-ci, ce sont des symboles de l'Etat qui sont visés.

Un calme lourd a envahi les rues de Mogadiscio vendredi, après la double explosion, qui s'est produite près du palais présidentiel et d'un hôtel.

Certains habitants, apeurés, ont tout de même pris le temps de filmer la fumée, qui se dégageait dans le ciel. Les services d'ambulance Aamin rapportent avoir soigné une vingtaine de blessés. Selon cette source, on compte 18 morts parmi les victimes.

Ces attaques ont immédiatement été revendiquées par les islamistes shebabs, affiliés à al-Qaïda. Ce groupe terroriste, retranché dans des zones rurales, dit avoir ciblé les services du gouvernement.

Après cet acte de violence, le ministre de la Communication a adressé un message d'encouragement aux habitants de Mogadiscio : « nous ne baissons pas les bras pour poursuivre les auteurs de cette attaque haineuse », affirme Abdirahmane Osman.

Cet attentat intervient au moment où l'Amisom commence à réduire ses effectifs. 280 soldats ougandais devraient prochainement quitter le pays. Un retrait progressif, d'ici 2020.

Somalie

Le respect des droits de l'homme est essentiel pour les prochaines élections (ONU)

L'ONU exhorte la Somalie, dans un rapport publié lundi, à tirer parti des progrès importants… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.