24 Février 2018

Cameroun: Le SDF investit Joshua Osih candidat à la présidentielle

Photo: Camer.be
Joshua Nambangi osih, 49 ans, sera le candidat du Social Democratic Front (SDF) aux prochaines élections présidentielles au Cameroun

Au Cameroun, le congrès du principal parti d'opposition, le Social democratic front (SDF), ouvert jeudi dernier à Bamenda, s'est achevé, ce samedi 24 février, avec l'élection de son candidat à l'élection présidentielle. Ce sera Joshua Osih qui a largement battu -avec 88% des suffrages- le député Forbi Chinda.

Plus tôt, dans la matinée, un autre candidat Joseph Mbah Ndam s'était désisté. Joshua Osih va ainsi aller, pour la première fois, à la course à la magistrature suprême de ce parti fondé par Ni John Fru Ndi qui a aussitôt déclaré croire en ses chances lors de l'élection présidentielle prévue en octobre.

Il n'y a pas eu vraiment match. Après le désistement surprise du candidat Joseph Mbah Ndam, Joshua Osih est passé haut la main, à près de 90 % des voix des 1 500 délégués votants.

« Je suis reconnaissant déjà à ma famille politique. Je sais que c'est une énorme tâche qui m'attend et je suis conscient de tout ce qui doit être fait pour essayer d'être prêt le jour J », a-t-il déclaré.

La primaire interne terminée, le candidat investi s'est tout de suite dit ouvert à des rencontres avec d'autres formations politiques aux candidats de l'opposition.

« Nos portes sont grande ouvertes. Nous avons constamment des discussions avec pas seulement des candidats mais aussi toute autre organisation qui peut nous aider à arriver à notre but. Nous n'excluons donc pas des alliances ou des coalitions », a-t-il annoncé.

Quid de ses chances face au candidat du parti au pouvoir, le Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC) ? Joshua Osih croit, qu'à force de travail, sa candidature, même face à Paul Biya, est solide.

« Je pense que si c'est le président sortant, les chances sont immenses. Mais vous savez, je n'ai jamais fait la politique avec de la chance, mais uniquement avec du travail et c'est pour cela que je me remets au travail dès demain matin, pour pouvoir finalement arriver à cet objectif d'une transition démocratique.

De la première transition démocratique dans notre pays, plus de soixante ans après notre indépendance », a assuré le candidat à la présidentielle du principal parti d'opposition.

Dans tous les cas, pour le SDF et son candidat, la course est déjà ouverte.

En savoir plus

Election présidentielle - John Fru Ndi déclare forfait

Le leader du Social Democratic Front (SDF), principal parti d'opposition du pays, bat en retraite pour la prochaine… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.