24 Février 2018

Cameroun: Election Présidentielle - Joshua Osih pour challenger Paul Biya

Photo: Camer.be
Joshua Nambangi osih, 49 ans, sera le candidat du Social Democratic Front (SDF) aux prochaines élections présidentielles au Cameroun

Présidentielle au Cameroun : Fru du Sdf contre Paul Biya du Rdpc. Non. On est sorti du rituel, des sentiers battus d'un multipartisme de façade depuis 1990 où les candidats étaient connus à l'avance. On prend les mêmes, on recommence et le peuple se morfond.

Désormais, rien ne sera plus comme avant. Le Sdf, premier parti de l'opposition, désormais à l'avant-garde de la démocratie au Cameroun a donné le ton, au cours de la convention dont les lampions s'éteignent à Bamenda.

Il y a d'abord John Fru Ndi, le chairman du parti qui s'est déclaré non partant pour la course à la présidentielle pour laisser la place aux « jeunes cadets » du parti. L'onde de choc est partie de Bamenda vers le reste du pays. Tous les regards se sont tournés vers la capitale de la région du nord-ouest pour connaitre ce jeune qui devrait challenger Paul Biya.

La « révolution qui mène au palais d'Etoudi »

Après une élection « ouverte, transparente et non contestée » rassure t-on du côté de Bamenda, Joshua Nambangi osih, 49 ans, sera le candidat du Social Democratic Front (SDF) aux prochaines élections présidentielles au Cameroun.

Les délégués statutaires l'ont élu ce samedi 24 février 2018. Il a remporté le scrutin avec une majorité confortable de 1021 voix pour 88.39 %. Fobi Nchinda Simon a reçu les faveurs de 134 délégués statutaires pour 11.61%. 9 bulletins blancs ont été enregistrés. Pour un collège électoral était constitué de 1.164 électeurs.

C'est ce jeune briscard qui portera le flambeau du parti en route pour le palais présidentiel d'Etoudi et milite au sein du parti depuis plusieurs années.

Député au parlement depuis 2013, il est un élu de la circonscription du Wouri-Centre, région du littoral en zone francophone. Un exemple d'intégration pour cet anglophone originaire de la région du Sud-ouest qui a su se faire une place zone francophone.

Et, faisant mentir ceux qui crient à la marginalisation des anglophones, il a su bien le dire au cours de la campagne pour la vice présidence du parti « Je ne serai pas le vice-président d'une région » Maintenant qu'il a eu le mandat du parti et pour le paraphraser « La révolution qui mène le parti à Etoudi commence maintenant » C'est Samedi 24 février 2018. Prenons date.

En savoir plus

Le SDF investit Joshua Osih candidat à la présidentielle

Au Cameroun, le congrès du principal parti d'opposition, le Social democratic front (SDF), ouvert jeudi dernier… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Camer.be. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.