27 Février 2018

Ile Maurice: Lutte contre la drogue

communiqué de presse

L'ADSU organise des campagnes de sensibilisation dans des centres commerciaux

L'Anti-Drug and Smuggling Unit (ADSU) mène, dans plusieurs centres commerciaux à travers le pays, des campagnes de sensibilisation sur les méfaits de la drogue depuis le 24 février jusqu'au 10 mars 2018, cela dans le cadre des 50 ans de l'indépendance de Maurice.

Les officiers de l'ADSU se rendent aujourd'hui à l'esplanade du Caudan Waterfront pour leur campagne de sensibilisation. Au programme : causeries et séances de sensibilisation sur la prévention de l'abus de drogues ; distribution de pamphlets ; et exposition d'un drug kit sample.

D'autres séances de sensibilisation sont prévues au Vieux Moulin Shopping Mall de Rose Belle le 28 février, La croisette Shopping Mall à Grand Baie le 1er mars, Flacq Cœur de Ville le 3 mars, et le centre commercial de Phoenix le 10 mars. Le Bagatelle Shopping Mall avait accueilli les officiers de l'ADSU pour leur campagne le 24 février.

La lutte contre la drogue-Action concertée

La lutte contre la drogue constitue un volet important pour la police. La question des stupéfiants est devenue un phénomène mondial et il n'existe actuellement aucun pays qui n'ait été touché par ce problème.

A Maurice, la police en général et l'ADSU en particulier sont engagés dans la lutte contre le trafic de drogue avec la collaboration des autres parties concernées. L'ADSU mène cette bataille sur les fronts de l'offre et de la demande.

Du côté de l'offre, les agents de l'ADSU recueillent des renseignements, effectuent des saisies, arrêtent les contrevenants et les poursuivent en justice. Cependant, la répression seule n'est pas suffisante. Des mesures doivent également être prises pour réduire la demande.

Ainsi l'ADSU travaille de concert avec la société civile en organisant des campagnes de sensibilisation dans les établissements scolaires, les clubs de jeunesse, et dans les médias. Plusieurs causeries ont déjà été organisées récemment dont à Siddhi Ashram au Domaine du Moulin à Goodlands, aux Line Barracks ; à la station de police de Flacq ; et sur les radios. Les thèmes étaient axés sur les méfaits de la drogue et leurs conséquences sur la famille, la lutte contre le trafic de drogue, les drogues synthétiques, et l'usage et l'abus de drogues.

De plus, l'ADSU mènera bientôt des causeries dans plusieurs établissements scolaires pour conscientiser les jeunes sur les méfaits de la drogue.

Objectifs

Ces campagnes de sensibilisation visent à familiariser le public et les jeunes en particulier sur les effets et dangers des drogues. En effet, ces substances psycho actives agissent sur le cerveau et modifient le comportement, l'activité mentale, et les sensations. Leur usage comporte des risques pour la santé et peut avoir de graves conséquences sur la vie en société, mais également engendrer une dépendance. D'où la nécessité de venir de l'avant avec des activités de sensibilisation en vue de réduire les facteurs de risque.

Ces actions sont en ligne avec la direction stratégique de la Police, 'Améliorer la qualité de la Vie' et police de proximité. En effet, l'ADSU adopte une approche élargie et travaille de concert avec la communauté. L'objectif est d'inspirer le personnel de tous les rangs à adopter le changement, la créativité et l'innovation dans leur approche.

Parmi les autres objectifs: développer l'estime de la communauté, rehausser une perception favorable et projeter une bonne image publique de la police en vue de promouvoir la sécurité et améliorer le sentiment de bien-être auprès de la population.

Ile Maurice

Procès rayé - Le DPP abandonne son appel contre Ajay Gunness

Non, il ne portera pas en appel la décision de la cour intermédiaire d'avoir rayé le procès… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Government of Mauritius. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.