27 Février 2018

Nigeria: Yemi Alade - la reine de l'afro-pop aime Paris

Les chiffres de ses ventes d'albums donnent autant le tournis que ses pas de danse et ses tenues bariolées affriolantes. La Nigériane Yemi Alade, en concert ce mardi soir à Paris, est une superstar en Afrique. Son tube « Johnny » totalise près de 100 millions de vues sur Internet et des millions de fans la suivent sur les réseaux sociaux. Comme sa compatriote l'écrivaine Chimamanda Ngozi Adichie, Yemi Alade est devenue une icône pour les femmes du continent. Il faut dire qu'elle a son franc-parler.

A 28 ans, avec ses chorégraphies affolantes, sa coiffure sculpturale, et ses textes pleins d'humour, Yemi Alade incarne la liberté et l'indépendance dont rêvent toutes les femmes en Afrique.

Son surnom - « King of Queens » - vient du titre de son premier album. Yemi Alade est donc « le roi parmi les reines ». Ce qui mérite quelques explications. « C'est un état d'esprit, confie la chanteuse à RFI quelques heures avant de monter sur scène. Une femme doit être capable d'être la meilleure, tout simplement. Il faut toujours vouloir être aussi forte que les hommes. » Cette philosophie, ajoute-t-elle, lui a vraiment « donné du courage en tant que femme : être forte, être indépendante. Aujourd'hui, je n'ai peur de rien ».

Cuisine et indépendance

Même pas du président, serait-on tenté d'ajouter. En effet, quand le chef de l'Etat nigérian Muhammadu Buhari raconte qu'il préfère voir son épouse en cuisine, Yemi Alade l'interpelle. « La cuisine, ce n'est pas un "bureau" réservé aux femmes, plaisante-t-elle aujourd'hui. C'est un endroit pour préparer à manger, non ? Alors tout le monde peut l'utiliser. C'est injuste de dire que la cuisine, c'est la place des femmes. »

« Franchement, qui n'aime pas Paris ? »

Yemi Alade est l'une des rares stars du Nigeria à se produire en France, toujours à guichets fermés. Il lui arrive parfois de chanter en français. Un clip a été tourné au pied de la tour Eiffel. « C'est la troisième fois que je me produis en France, précise la chanteuse, qui a fait des études de géographie. Franchement, qui n'aime pas Paris ? Moi, j'aime la diversité des langues du monde et c'est cet amour du français qui m'a amenée en France. »

Yemi Alade est la seule artiste africaine présente sur le jeu vidéo Just Dance 2018, aux côtés de Lady Gaga ou Beyonce, excusez du peu.

Elle est aussi l'une des rares chanteuses à avoir sa propre application mobile, un moyen de toucher directement le public et de couper l'herbe sous le pied à ceux qui piratent ses disques - le piratage étant un des fléaux du Nigeria. Mais c'est aussi un outil pour rester en contact avec des fans toujours plus nombreux. Un outil, direct, sans filtre, à l'image de Yemi Alade.

Nigeria

Coupe du monde FIBA 2019 - Le Nigeria et la Tunisie qualifiés

On connait les deux premiers pays africain qualifiés pour la Coupe du monde FIBA 2019. Il s'agit du Nigeria et de… Plus »

Copyright © 2018 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.