1 Mars 2018

Togo: Accra ne sera pas la terre promise

C'est du moins ce que laisse constater le Chef de file de l'opposition, Jean-Pierre Fabre.

Réagissant aux informations selon lesquelles le dialogue inter togolais devra se poursuivre à Accra au Ghana, comme l'a écrit la semaine dernière nos confrères de la Lettre du Continent et abondamment repris par certains médias togolais, le président de l'ANC et député à l'Assemblée nationale, a indiqué qu'il n'a jamais été question d'aller faire les discussions à Accra.

« Au cours de la première réunion que nous avons eu avec le ministre ghanéen de la Sécurité, Albert Kan Dapaah, nous avons décidé ensemble que c'est à Lomé les discussions auront lieu », a-t-il confié à nos confrères de Victoire Fm.

Et donc, d'après M. Fabre, il s'agit bien d'un Fake news, comme les réseaux sociaux en rapportent ces derniers temps.

Togo

Innocent Pato sauté de la Direction de la communication de la FTF pour l'ATOP

Paie-t-il le prix des derniers remous entre la FTF et la TVT autour de la diffusion des élements du tournoi de la… Plus »

Copyright © 2018 Télégramme228. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.