1 Mars 2018

Seychelles: Une nouvelle compagnie pétrolière en négociation pour explorer dans les eaux du pays

Une nouvelle société, Sub-Sahara Resources Limited (SSRL), s'est qualifiée afin de commencer la négociation d'un accord pétrolier avec les Seychelles.

Le PDG de PetroSeychelles, Patrick Joseph, a déclaré que la société "a déposé une demande de concession qui à été accepté après avoir passé à travers le processus de licence, Open File".

M. Joseph a déclaré à la SNA la semaine dernière que "les négociations débuteront sous peu et si réussies les opérations commenceront tout de suite après. Les Seychelles ont quatre principales zones de bassin sédimentaire qui ont toutes le potentiel pour le pétrole et le gaz. "

Ces zones se trouvent à plus de 60 km sur le côté est et ouest de Mahé, l'île principale des Seychelles - un archipel dans l'océan Indien occidental. Sub-Sahara Resources est une société australienne fondée en 1993. Elle opère comme une société d'exploration minière principalement axée sur l'Erythrée, la Tanzanie et l'Australie.

Jusqu'à l'année dernière, la compagnie pétrolière nationale japonaise (JOGMEC) était la seule à entreprendre des activités d'exploration dans les eaux des Seychelles après avoir prolongé sa licence de deux ans en février 2016. Cette licence a expiré depuis le 28 février.

"Que le pétrole soit présent ou non ne peut être déterminé qu'en forant. Le forage dépendra de la façon dont le programme de travail progresse, alors pour l'instant, nous ne le savons pas ", a déclaré M. Joseph, se référant à quand Sub-Sahara Resources Limited est attendue sur le site.

Deux nouvelles zones - autour des groupes Aldabra et Amirantes - ont été désignées en tant que zones protégées dans le cadre d'un processus public de six ans appelé l'Initiative du Plan d'aménagement des zones marines des Seychelles. De plus, il y a eu de nouveaux développements dans la gestion conjointe du plateau des Mascareignes par les Seychelles et Maurice - une autre île de l'océan Indien

"Le plateau des Mascareignes, situé au sud-est de la zone économique exclusive des Seychelles, est géré conjointement par les Seychelles et Maurice. (Seychelles News Agency) Photo License: CC-BY

La SNA a demandé à M. Joseph si les préoccupations des environnementalistes avaient été prises en considération lors de l'examen de cette nouvelle compagnie pour l'exploration.

"L'exploration des hydrocarbures se poursuit aux Seychelles depuis le début des années 70, sans impact environnemental. Tout forage est précédé d'une évaluation complète de l'impact environnemental ainsi, nous ne réagissons pas simplement aux préoccupations des écologistes », a expliqué M. Joseph.

Le chef de direction a déclaré que «nous sommes proactifs en veillant à ce que nos opérations soient menées selon les normes internationales les plus élevées de l'industrie et que nous ayons une législation en place afin de protéger l'environnement».

M. Joseph a déclaré que PetroSeychelles opère sous mandat du gouvernement et travaille en étroite collaboration avec le ministère de l'Environnement, du Changement climatique et de l'Energie. M. Joseph a expliqué qu'avant les activités de forage, une étude d'impact sur l'environnement (EIE) est entreprise.

«Une fois qu'un site a été identifié, une EIE est entreprise pour d'abord cartographier la biodiversité et comprendre la dynamique de l'océan sur le site. L'EIE fournira les données que le ministère de l'environnement utilisera pour décider s'il faut autoriser ou non le forage », a expliqué M. Joseph.

M. Joseph ajoute que l'entreprise doit également produire un plan de forage qui comprendra des informations détaillées sur l'ingénierie du forage et les pratiques de travail. Le plan doit également être approuvé.

M. Joseph ajoute que «l'industrie pétrolière en amont aux Seychelles a été une bonne source de données environnementales que nous avons fournies gratuitement aux organisations gouvernementales et non gouvernementales. Récemment nous avons fourni des données sur l'emplacement et le mouvement des mammifères marins que nous avons acquis lors d'un levé sismique. "

M. Joseph a déclaré que les jeunes qui sont désireux d'entreprendre des études marines peuvent également bénéficier de l'exploration pétrolière. "Nous offrons toujours une salle écologiste à bord des navires qui entreprennent des enquêtes et avons utilisé de telles opportunités pour former nos jeunes Seychellois dans des domaines tels que l'observation des mammifères marins", a déclaré M.Joseph.

.

Seychelles

Des vols directs, depuis la Suisse vers les Seychelles, stimulent le marché touristique

Les Seychelles ont acquis une nouvelle position sur le marché du tourisme européen dimanche, alors… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Seychelles News Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.