2 Mars 2018

Burkina Faso: Attaque terroriste à Ouagadougou - Au moins 13 morts, annonce le porte-parole du gouvernement burkinabè

Photo: L'Observateur Paalga
Attaque terroriste à Ouagadougou

Le premier Vice-président de l'Assemblée nationale, Me Benewendé Sankara invité le gouvernement à sévir.

« 6 assaillants tués, et 7 forces de défense et de sécurité décédés dont 5 à l'état-major des armées et 2 à l'ambassade de France ». C'est le bilan provisoire qu'a dressé le ministre burkinabé de la Communication, porte-parole du gouvernement, Remis Dandjinou, ce vendredi 2 mars 2018.

Très tôt ce vendredi 2 mars 2018, Ouagadougou a connu une attaque terroriste visant plusieurs bâtiments officiels dont l'Ambassade de France, l'Institut français et l'Etat-major général des armées. Aux alentours de 10 heures des détonations suives de tirs nourris ont été entendus dans la ville provoquant la panique au centre-ville où sont situés ces bâtiments objet d'attaque.

Le premier Vice-président de l'Assemblée nationale du Burkina Faso, Me Benewendé Sankara a salué « la spontanéité avec laquelle le gouvernement s'est déplacé pour constater et situer tout de suite les responsabilités ». Et cela, « pour que les conséquences collatérales soient tout de suite réparées et que les entreprises fautives soient interpelées sur leur responsabilité contractuelle », a-t-il déclaré. Avant d'inviter le « gouvernement à sévir. »

Communiqué

L'attaque terroriste perpétrée ce vendredi 02 mars 2018 par des hommes lourdement armés non identifiés, a touché l'Ambassade de France au Burkina Faso, l'Institut français Georges Méliès et l'Etat-Major Général des Armées. Le bilan provisoire fait état de :

Six (06) assaillants abattus ; sept (07) décès côté Forces de Défense et de Sécurité ;

Six (06) blessés dont deux (02) civils.

Le gouvernement, tout en condamnant ces actes lâches et barbares, informe les populations qu'un poste avancé est ouvert aux blessés au Stade municipal Issoufou Joseph Conombo.

Il invite par ailleurs, les populations à garder le calme et à collaborer avec les forces de Défense et de Sécurité (FDS).

Le Service d'Information du Gouvernement

En savoir plus

Attaques à Ouagadougou - Le point sur les faits

Ouagadougou a été vendredi 2 mars frappée par une double attaque terroriste d'envergure qui a… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Fratmat.info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.