2 Mars 2018

Burkina Faso: Le chef de l'ONU condamne les attaques à Ouagadougou

Photo: L'Observateur Paalga
Attaque terroriste à Ouagadougou

Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a fermement condamné les attaques perpétrées vendredi à Ouagadougou, la capitale du Burkina-Faso.

Les premières informations rapportées par la presse font état d'au moins 30 morts et de 85 blessés.

« Le Secrétaire général suit de près les attaques contre l'ambassade de France et le quartier général de l'armée dans la capitale du Burkina Faso qui ont eu lieu ce matin », a déclaré son porte-parole, Stéphane Dujarric, lors d'un point de presse au siège de l'ONU à New York.

Préoccupé par les pertes et les blessés signalés, M. Guterres s'est entretenu par téléphone avec le Président du Burkina Faso, Roch Kaboré, pour exprimer sa solidarité, a ajouté le porte-parole du Secrétaire général.

« Nous sommes en contact avec les autorités, à qui nous avons exprimé notre solidarité », a précisé M. Dujarric.

Le Secrétaire général a demandé à son Représentant spécial pour l'Afrique de l'Ouest et le Sahel, Mohammed ibn Chambas, de se rendre au Burkina Faso « dès que possible pour exprimer personnellement la solidarité des Nations Unies au gouvernement et au peuple burkinabè en ces temps difficiles », a ajouté son porte-parole.

Ouagadougou a subi deux attaques terroristes ces deux dernières années. En janvier 2016, une attaque contre deux hôtels et deux cafés avait fait 30 morts et 70 blessés. Une deuxième attaque perpétrée contre un café de la capitale burkinabè en août 2017 avait tué 18 personnes et blessé 22 autres individus.

En savoir plus

Attaques de Ouagadougou - 8 militaires burkinabè tués et 80 blessés (bilan provisoire)

Selon les informations données par le ministre de la Sécurité au cours du point de presse… Plus »

Copyright © 2018 UN News Service. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.