5 Mars 2018

Gabon: Insertion des jeunes - Carmen Ndaot reçoit le CNJG

Carmen Ndaot, Ministre du Travail, de l'Emploi, de la Formation professionnelle et de l'Insertion des Jeunes, a reçu les membres du Conseil national de la Jeunesse gabonaise (CNJG), ce 1er Mars à son cabinet. Une première rencontre qui a permis aux deux entités d'échanger de manière constructive et enrichissante sur les attentes de la jeunesse gabonaise dans son ensemble.

Soucieuse et préoccupée, Carmen Ndaot veut à tout prix trouver des solutions aux problèmes qui minent la jeunesse gabonaise. Sa première arme, l'écoute.

Elle est et reste attentive à ses interlocuteurs. Convier, écouter et discuter avec la jeunesse dans son ensemble et sa diversité, sont là, quelques stratégies pour elle, de trouver des solutions communes.

C'est une rencontre, la première entre Carmen Ndaot, Ministre du Travail, de l'Emploi, de la Formation professionnelle et de l'Insertion des Jeunes et la délégation du Conseil national de la Jeunesse gabonaise (CNJG), conduite par son Président Stephen Ondias.

Chacun dans le rôle qui est le sien a exposé sa vision et les missions dévolues qui sont les leur. En sa qualité de membre du gouvernement, Carmen Ndaot, attentive et à l'écoute de ses interlocuteurs, reconnait que le CNJG est une structure organisée et au service des jeunes.

C'est tout leur mérité, dira-t-elle, d'œuvrer à promouvoir les idéaux pour lesquels le Conseil national de la Jeunesse gabonaise a été porté sur les fonds baptismaux. Aussi, reconnait-elle que le CNJG est confronté aux défis de la crise économique.

Une crise, dira-elle « que vous subissez. Mais il vous faut un sursaut d'orgueil.Sortir de l'assistanat et vous construire un avenir autonome. Véhiculez ce message ! Trouvons ensemble des solutions ! Mobilisez-vous pour un changement d'attitudes et de comportements ! »

Aussi, en sa qualité de Ministre du Travail, de l'Emploi, de la Formation professionnelle et de l'Insertion de Jeunes, Carmen Ndaot a fait sienne la pensée du Chef de l'Etat gabonais qui déclarait lors de son message à la Nation lors du nouvel an : « Le Gabon a une chance, celle d'avoir une population jeune » .

En ce sens, elle s'active dans la mise en œuvre de cette politique, dont elle dit, avoir été instruite, être en relation directe avec la jeunesse.

Et à elle de préciser que le Chef de l'Etat voudrait qu'il faut « préparer notre jeunesse aux emplois de demain, d'avoir un système d'éducation et de formation adapté ».

Ce qui, aux dires de Carmen Ndaot, dévouée à la tâche, d'apprécier ces propos, tout en estimant que ce qui précède, « devrait nous permettre d'inverser qualitativement la courbe de la sempiternelle préoccupation de l'inadéquation Formation-Emploi ».

Stephen Ondias, Président du Conseil national de la Jeunesse gabonaise(CNJG) et les membres de son bureau ont, quant à eux, présenté les préoccupations qui minent la jeunesse dans son ensemble et sa diversité.

Le Président s'est dit satisfait d'avoir eu un échange très fructueux avec madame le ministre, qui elle, a émis le vœu de comprendre le Conseil national de la Jeunesse gabonaise(CNJG) et ses missions.

Le Président et les membres de son bureau disent avoir le sentiment de satisfaction et celui d'avoir été écoutés par le ministre et son cabinet. « Nous avons compris, à travers cette séance de travail fructueuse que des initiatives d'envergures sont prises par le gouvernement en faveur de la jeunesse.

Il y a bien évidemment un problème communicationnel et nous entendons, dans les jours à venir, à l'initiative de madame le ministre, mettre sur pied, une relation de partenariat qui nous permettra, nous interface républicain ; entre les autorités et les jeunes, de prendre connaissance de ce projet, d'en faire la diffusion et la communication, à travers tout le territoire national » a confié Stephen Ondias.

Carmen Ndaot et Stephen Ondias, respectivement Ministre du Travail, de l'Emploi, de la Formation professionnelle et de l'Insertion de Jeunes et Président du Conseil national de la Jeunesse gabonaise(CNJG), sortent de part et d'autre, satisfaits, de la rencontre que les deux qualifient de fructueuse.

La première a promis travailler avec la jeunesse, tout en les écoutant et en prenant en compte leurs différentes préoccupations.

Les préoccupations qui sont les leur. Le second quant à lui, reste sur sa faim, quant à la qualité de la communication qui est faite concernant la jeunesse.

Il souhaite que cette jeunesse soit elle aussi impliquée dans les politiques mises en place et qui visent leur insertion et qui véritablement les concernent.

Gabon

Ogoolie-Lolo - Marie Françoise Dikoumba installée Gouverneur de province

Marie-Françoise Dikoumba a officiellement pris ses fonctions de Gouverneur de l'Ogooué-Lolo, ce mercredi… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Gabonews. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.