6 Mars 2018

Tunisie: Les promoteurs à la pointe de la technologie

C'est un lieu de rencontres entre la science, la technologie et le milieu des affaires. Parmi ses principaux objectifs, il y a lieu de citer le développement et l'émergence des nouvelles entreprises de technologie dans le domaine de la mécatronique, la formation au sein d'ateliers pratiques pour l'initiative entrepreneuriale ou de formation «APIE», l'accompagnement personnalisé des jeunes nouveaux promoteurs porteurs d'idées de projets innovants, l'hébergement de sociétés totalement exportatrices spécialisées dans le domaine de la mécatronique.

Dynamique d'innovation

Il est à remarquer que Sousse dispose au total de deux pépinières d'entreprises, à savoir la pépinière «Soft-Tech», implantée au technopôle de Sousse et la pépinière «Sousse-Tech», implantée à l'Institut supérieur des études technologiques (ISET) de Sousse.

En vérité, cette pépinière, comme nous l'a indiqué Chaker Ladjimi, directeur de la pépinière «SoftTech», contribue à la dynamique d'innovation et de création d'entreprises performantes opérant dans des secteurs et créneaux porteurs et assure la mise en relation avec des partenaires industriels, financiers et institutionnels.

Elle dispose de plusieurs atouts et avantages dont la facilitation de l'implantation dans un environnement de référence, à proximité de deux importants aéroports (l'aéroport Habib Bourguiba de Monastir et celui d'Enfidha-Hammamet) ainsi que des centres administratifs et des zones industrielles. On peut citer aussi la disponibilité des compétences techniques et scientifiques de valeur.

Le directeur de la pépinière nous a indiqué, en outre, qu'une nouvelle démarche de formation à la création d'entreprises est adoptée à la faveur de l'organisation d'ateliers pratiques pour l'initiative entrepreneuriale (formation dite APIE), et ce, au début de 2018 par l'Apii qui supervise et gère le réseau des 28 pépinières implantées dans les divers gouvernorats.

Mécanique de précision

Cette formation est destinée aux jeunes nouveaux promoteurs, diplômés du supérieur et porteurs d'idées de projets innovants dans les secteurs de l'informatique, de l'électronique et de la mécanique de précision.

Cette formation comporte 7 modules, à savoir «le profil entrepreneurial et les techniques de communication», «le Business Model CANVAS et le plan d'affaires», «l'étude du marché», «l'étude financière», «les formes juridiques de l'entreprise», «les obligations fiscales et sociales de l'entreprise» et enfin «la loi d'investissement et la procédure de création juridique».

Parmi les objectifs visés par cette formation, il a mentionné, entre autres, la maîtrise de l'environnement entrepreneurial, l'établissement d'une cartographie du projet d'entreprise de manière synthétique et globale, l'identification de toutes les solutions possibles pour atteindre l'objectif du projet, l'estimation du chiffre d'affaires, l'aptitude à analyser les données financières du marché, la définition du régime fiscal et social à appliquer, l'identification des différentes charges et obligations à assumer, la connaissance des différents régimes et avantages à l'investissement.

Il nous a signalé que la seconde pépinière d'entreprises baptisée «Sousse-Tech», implantée à l'ISET, a organisé récemment une formation APIE au profit de 32 jeunes promoteurs porteurs d'idées de projets innovants dans le domaine de l'industrie et des services y afférents.

1er prix national de l'innovation

La pépinière Soft-Tech, a-t-il poursuivi, héberge actuellement plus d'une vingtaine d'entreprises totalement exportatrices spécialisées dans le domaine de la mécatronique, et ce, pour une durée de deux ans.

Parmi ces entreprises qui emploient au total 200 ingénieurs permanents , il a cité la société «ENOVA - ROBOTICS» (titulaire du 1er prix national de l'innovation en 2016), la société allemande «AVITEQ -TUNISIA», spécialisée dans le domaine de la conception de machines de vibration, la société «BE3D», spécialisée dans la conception et l'impression en 3D, l'entreprise CHIFCO spécialisée dans la recherche et le développement dans le domaine des énergies renouvelables, la société «CADFEM» spécialisée dans la simulation numérique par les éléments finis, l'entreprise «ARTHEAMIS» spécialisée dans la gestion et l'analyse numérique de l'imagerie médicale, l'entreprise «ESTIFEDA» spécialisée dans la recherche et le développement de l'enseignement numérique, la société «IH-Polymère», spécialisée dans la recherche et le développement de la plasturgie numérique.

Le processus d'incubation ou d'accompagnement passe par 5 étapes, à savoir l'accueil et la réception des dossiers des demandeurs d'incubation, l'exécution du plan d'accompagnement, l'évaluation du plan d'affaires, la soumission aux banques et le suivi de financement et enfin la formation complémentaire et l'assistance à la création.

Par ailleurs, le directeur nous a indiqué que la pépinière Soft- Tech a établi, dès sa création en 2006, des conventions de partenariat et de coopération avec l'Eniso et les 8 centres techniques industriels dont le Centre technique d'industrie mécanique et électronique (Cetime), le Centre technique du bois et de l'ameublement (Cetiba), le Centre technique de l'agro-alimentaire (Ctaa), le Centre technique de l'emballage (Packtec), le Centre technique du textile (Cetex).

Il a signalé que la pépinière Soft-Tech a signé en 2016 une autre convention de partenariat avec le conseil de l'ordre des experts-comptables afin que ces experts participent à la formation et à l'accompagnement des jeunes promoteurs, diplômés du supérieur et porteurs d'idées de projets innovants.

Il a souligné que ces conventions permettront de mettre à la disposition des pépinières un réseau de compétences dans les divers domaines techniques et financiers de l'entreprise.

Tunisie

Vers une sanction du Club Africain par la FIFA ?

Le Club Africain est face à un nouveau problème. La formation de Tunis a été rappelé… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.