6 Mars 2018

Sénégal/Guinée: 16ème de finales aller de la Ligue des Champions - Génération Foot au défi du Horoya Ac

Amadou Dia Ndiaye, l'auteur du second but de Génération Foot, à la lutte avec Ragab Ali de Misr El Makassa à Dakar.

Le stade du 28 septembre de Conakry abrite cet après-midi (17h) un duel indécis entre deux équipes qui ambitionnent le même objectif : bien négocier cette manche aller des 16e de finales de la Ligue des champions, en attendant le match retour.

Si on hésite sur le terrain du calcul, on peut quand même avancer que Horoya Ac fera tout pour gagner, alors que Génération Foot tentera vaille que vaille de garder sa cage inviolée.

Entre Horoya Ac qui reçoit et Génération Foot qui rend visite, les ambitions seront les mêmes dans ces 16e de finales aller de la Ligue des champions.

Le coach du club sénégalais, Olivier Perrin a promis un grand match, alors que son homologue guinéen Victor Zvunka compte marquer des points à domicile dans la perspective du match retour.

Mais le défi sera surtout du côté du club sénégalais qui voudra faire mentir l'adage du « jamais deux sans trois » ; pour la simple raison que le Horoya avait éliminé dans le passé la Douane et l'Us Gorée.

Après avoir franchi le premier cap, les deux équipes s'affronteront pour décrocher le ticket qui doit mener vers la phase finale de la Ligue des champions.

Pour cela, Génération Foot avait éliminé le club égyptien de Misr El Makassa (2-0 et 0-0), alors que Horoya sortait l'As Fan du Niger. Ces deux équipes qui mènent le peloton de tête de leurs championnats respectifs, vont donc vers un duel indécis.

Mais on retiendra aussi que le Horoya a connu un frein dans son ascension en championnat pour avoir connu tout dernièrement sa première défaite après 16 journées, devant le Kangan Fc de Kindia (1-2).

Un mal pour un bien dans la perspective du match d'aujourd'hui ? En tout cas Olivier Perrin et ses poulains ne doivent pas tenir compte de ce revers de leur adversaire pour engager ce match la fleur au fusil.

En conférence de presse au siège de la Fédération guinéenne de football, les deux entraîneurs ont bien voulu cacher leur jeu. Car Olivier Perrin estime qu'il n'est guère facile de battre Horoya sur ses terres, mais que son équipe se fera respecter en sachant que chaque match a ses réalités.

N'empêche, le technicien français promet que son équipe fera un grand match à Conakry afin de pouvoir mieux aborder la manche retour à Dakar.

Son homologue et non moins compatriote Victor Zvunka, pour sa part, met l'accent sur l'importance de ce match en soulignant l'impératif de victoire à domicile.

Sénégal

Le Marquis du protocole, Bruno DIATTA s'est éteint

Depuis l'indépendance du pays, Bruno DIATTA a tout donné à la République. En grand et… Plus »

Copyright © 2018 Le Soleil. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.