7 Mars 2018

Afrique: Organisation de la CAN 2019 - Le Maroc et le Cameroun eteignent le feu

Le Maroc vote le Cameroun pour l'organisation de la coupe d'Afrique des nations 2019. Longtemps accusé par les Camerounais, à tort ou à raison, de vouloir leur «chiper» l'organisation de la CAN passée soudainement de 16 à 24 équipes, la Fédération royale marocaine de football a décidé de lever toute équivoque en organisant à Marrakech, un point de presse conjoint avec le président du Comité de normalisation de Football du Cameroun.

Dans une déclaration commune Dieudonné Happi et Fouzi Lekjaa ont décidé de mettre un terme aux rumeurs. Simple stratégie marocaine qui vise le Mondial 2026 ou une volonté d'endormir le Cameroun ? Wait and see !

Le président du Comité de normalisation de la Fédération Camerounaise de Football (Fecafoot), Dieudonné Happi, et le président de la Fédération Royale Marocaine de Football (Frmf), Fouzi Lekjaa, ont hier, mardi 6 mars, fait une déclaration à la presse présente à Marrakech au Maroc pour le Symposium sur le football féminin en Afrique, organisé par la Confédération Africaine de Football, sous le haut patronage de sa Majesté le Roi du Maroc, Mohammed VI.

Le premier à prendre la parole a été le président de la FRMF qui a d'emblée, et sans ambiguïté aucune, situé sur la raison de cette communication exceptionnelle : «On a tenu à vous parler pour mettre fin à des rumeurs qui ont circulé sur la place publique depuis un bout de temps.

Je vous réitère la position de la Fédération et du royaume du Maroc. Le royaume est aux côtés de nos amis Camerounais. Et la Fédération à la disposition de la Fédération Camerounaise pour faire de la CAN au Cameroun une fête du football africain. Donc finies les rumeurs .

Les relations entre le Roi du Maroc et le président Biya du Cameroun sont des relations qui se situent au-dessus des manifestations footballistiques».

Le président du Comité de normalisation de la Fecafoot a abondé dans le même sens par la suite : «la relation entre le président de la République, Paul Biya, et le roi du Maroc n'a jamais souffert de quelque froid que ce soit. Marocains et Camerounais ont toujours vécus ensemble dans la paix, la concorde et la solidarité ».

La solidarité, que Me Dieudonné Happi, considère comme fondement de notre vivre ensemble en tant qu'africain et dont la CAN, Cameroun 2019, devrait être une nouvelle manifestation, commente-t-on dans le site de la CAF.

«J'ai dit au Président, vous choisissez les axes de partenariat. On est à vos côtés dès aujourd'hui pour mettre à votre disposition tous nos dispositifs, tous nos acquis pour faire de la CAN 2019, la première à 24 équipes, une fête du football africain sur les terres de notre cher pays frère et ami le Cameroun», a annoncé Fouzi Lekjaa.

Maroc

L'énorme salaire auquel Ben Arfa a tourné le dos

Libre de tout contrat, Hatem Ben Arfa n'a pas manqué de courtisans durant le mercato estival. Parmi eux figurait… Plus »

Copyright © 2018 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.