7 Mars 2018

Ile Maurice: En raison des fortes houles, le port fermé, plusieurs navires bloqués au large

La Cargo Handling Corporation Ltd (CHCL) est dans l'incapacité d'opérer depuis le dimanche 4 mars. En cause, les fortes houles provoquées par le cyclone Dumazile. Conséquence : une vingtaine de navires sont coincés au large, étant donné que la rade de Port-Louis est fermée.

«La mer est vraiment démontée», affirme le capitaine Louis Barbeau, Port Master. Les navires concernés sont : quatre porte-conteneurs ; trois vraquiers ; trois navires de guerre indiens ; et huit à neuf autres qui attendent d'être ravitaillés ou de changer d'équipage.

Ils sont, en effet, obligés de rester en dehors de la rade par manque de brise-lames. Ceux-ci empêchent les navires de tanguer violemment. La Mauritius Ports Authority a lancé un appel d'offres, le mois dernier, pour en acquérir.

Quid des navires qui sont à l'intérieur de la rade ? Le capitaine Barbeau explique que le déchargement n'est pas interrompu pour le Pacific Diamond qui débarque toujours ses produits pétroliers, ainsi que pour un vraquier de ciment. Et d'ajouter que 200 petits bateaux de pêche se trouvent également à l'intérieur de la rade.

Ile Maurice

Beau-Bassin - Dispute entre deux collégiennes, leurs parents s'en mêlent

Les faits se sont produits sur un arrêt d'autobus, à Beau-Bassin. Une dispute a éclaté entre… Plus »

Copyright © 2018 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.