7 Mars 2018

Afrique de l'Ouest: La BCEAO maintient inchangés les taux d'intérêt en ce début d'année

Le Comité de Politique monétaire de la Banque centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest (Bceao) a décidé de maintenir inchangés le taux d'intérêt minimum de soumission aux opérations d'appels d'offres d'injections de liquidité à 2,50% et le taux d'intérêt du guichet de prêt marginal à 4,50%.

Cette décision majeure sanctionne sa première réunion ordinaire au titre de l'année 2018, tenue ce mercredi 7 mars dans les locaux de la banque à Dakar, sous la présidence de M. Tiémoko Meyliet Koné, gouverneur de la Banque Centrale, par ailleurs son président statutaire.

Cette décision du Comité de Politique monétaire découle d'un certain nombre d'évolutions de la conjoncture économique internationale et régionale au cours de la période récente ainsi que les facteurs de risques pouvant peser sur les perspectives à moyen terme de stabilité des prix et de croissance économique de l'Union.

Au niveau de la sous-région, le Comité affirme avoir constaté que l'activité économique est demeurée bien orientée au quatrième trimestre 2017. A l'en croire, le taux de croissance du Produit intérieur brut (Pib), en glissement annuel, est ressorti à 6,5%, porté essentiellement par la vigueur de la demande intérieure, après les 6,7% du trimestre précédent.

Pour l'ensemble de l'année dernière, poursuit la même source, la croissance économique est estimée à 6,7%, après 6,6% en 2016.

Le Comité, dans son communiqué signé par son président statutaire, Tiémoko Meyliet Koné, a noté que sur l'ensemble de l'année 2017, le déficit budgétaire, base engagements, dons compris, est ressorti à 4,6% du PIB contre 4,4% en 2016, pour un objectif communautaire de 3,0% à l'horizon 2019.

Dans ces conditions, estime le Comité, les efforts de mobilisation des recettes fiscales et de rationalisation des dépenses publiques doivent être poursuivis.

Avant de confier qu'il a observé que la masse monétaire dans l'Union s'est accrue de 7,5% en glissement annuel au quatrième trimestre 2017, traduisant, d'après lui, une consolidation des créances intérieures (9,9%) et une progression des actifs extérieurs nets (9,0%).

A cet effet, le taux de d'intérêt moyen trimestriel du marché monétaire est ressorti à 4,12% après 3,20% le trimestre précédent et 3,59% un an plus tôt.

Toujours dans son round up, le Comité de politique monétaire a donné une bonne information aux consommateurs et surtout aux producteurs de l'Union. Il a relevé que le taux d'inflation, en glissement annuel, s'est établi à 0,9% au quatrième trimestre 2017 après 1,2% le trimestre précédent.

Produits agricoles et de pêches locaux prennent leur marque

D'après cette instance de la BCEAO, cette évolution du niveau général des prix s'explique par un approvisionnement satisfaisant des marchés en produits agricoles locaux et en produits de pêche.

A l'horizon de vingt-quatre mois, fait-il savoir, le taux d'inflation, en glissement annuel, est projeté à 1,5%, en phase avec l'objectif de stabilité des prix poursuivi par la Banque Centrale.

Cette même tendance favorable est notée au niveau international où le Comité a relevé la poursuite de consolidation de l'activité économique à l'échelle mondiale au quatrième trimestre 2017.

Le Comité a brandi les perspectives économiques du Fonds monétaire international (Fmi) publiées en janvier 2018, qui renseignent que la production devrait s'inscrire en hausse de 3,9% en 2018 après 3,6% l'année écoulée.

Avant de souligner que les prix internationaux des principales matières premières exportées par les pays de l'Union ont cependant connu des évolutions contrastées au quatrième trimestre 2017.

Et d'ajouter que les cours de l'huile de palmiste, du cacao, du coton et de l'huile de palme ont progressé, tandis que ceux du café, du caoutchouc, de la noix de cajou et de l'or se sont repliés.

Afrique de l'Ouest

Présidentielle 2018 - Paul Biya donné largement vainqueur par un sondage

L'étude réalisée par un institut basé aux Etats-Unis d'Amérique crédite le… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 allAfrica.com. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.