8 Mars 2018

Congo-Kinshasa: Joseph Kabila a convaincu les sept grands patrons du secteur des mines

Photo: Agnico-Eagle - Agnico-Eagle Mines Limited/Wikipedia
Gold is commonly formed into bars for use in monetary exchange.

Le nouveau code minier doit d'abord être promulgué avant toute discussion ou autres arrangements. Un autre nouveau rendez-vous est donc pris après la promulgation de ce texte. Environ huit heures de discussions.

Deux pauses et un retrait en cours des discussions, celui d'Albert Yuma, le président du conseil d'administration de la Gécamines... Les sept patrons des grandes firmes du secteur minier du pays sont ressortis de la présidence de la République un peu soulagés.

Mais ils devront attendre pour la suite, car le nouveau code minier adopté au Parlement fin janvier, devra être promulgué. C'est du moins ce que dit le communiqué de presse, lu en anglais par un représentant des miniers, et en français par le ministre des Mines.

Explication du ministre des Mines de la RDC, Martin Kabwe Lulu. « C'est une loi mais qui sera aidée dans l'application par le règlement minier.

Nous allons prendre les dispositions du code et nous les mettrons dans le règlement minier pour qu'elles soient appliquées. Parce que nous croyons que la solution, après la promulgation, sera trouvée dans le sein du règlement minier. »

Le nouveau code a suscité des inquiétudes parmi les miniers. Selon eux, leur point de vue n'avait pas été bien défendu par le président de la FEC, également président du conseil d'administration de la Gécamines ; il y a ensuite la clause de stabilité qui est passée de 10 à 5 ans, et certains taux qui sont revus à la hausse.

En savoir plus

Le rendez-vous entre l'Etat et les compagnies minières reporté

Ils étaient bien au rendez-vous, les PDG des grandes sociétés minières présentes en… Plus »

Copyright © 2018 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.