7 Mars 2018

Congo-Brazzaville: Commune de Brazzaville - Le maire durcit le ton pour renforcer la sécurité et le civisme des citadins

L'initiative « Bâtissons Brazzaville ensemble » a pris, le 7 mars au siège du 6e arrondissement, la tournure du renforcement de la sécurité et du civisme lors de son lancement par Christian Roger Okemba, maire de la ville capitale du Congo.

« La paix est la seule condition pour bâtir notre ville. Le président de la République consacre d'ailleurs toute sa vie pour que le pays vive en paix. Malheureusement, Talangaï, 6e arrondissement de Brazzaville, donne un mauvais exemple en matière de sécurité à cause de la recrudescence de la violence juvénile », a indiqué Christian Roger Okemba.

En dénonçant l'insécurité dans cet arrondissement de Brazzaville, le maire s'est référé aux bandes « Kulunas », et « Bébés noirs », qui font régulièrement irruption dans les rues, avenues, écoles et marchés, arrachant au passage téléphones, bijoux, billets de banques des paisibles citadins. Durant leur errance, ils menacent toutes personnes à coup de couteaux où de marteaux.

Avec un ton sévère, le maire de Brazzaville a demandé « à la force publique et aux associations des droits de l'homme de faire un effort particulier pour l'éducation de notre jeunesse. Que cessent les violences dans Brazzaville en général et à Talangaï en particulier. J'instruis la force publique qu'en matière de crime, il faut appliquer la tolérance zéro. En tout cas, je n'accepterai pas cela et j'en assumerai ma part de responsabilité ».

Il a également expliqué aux chefs de quartier et aux responsables des services de sécurité (police et gendarmerie) l'intérêt de l'initiative « Bâtissons Brazzaville ensemble » consiste à encourager les citadins à se solidariser pour se prendre en charge sur les questions d'érosion, d'ensablement, de sécurité, d'adduction d'eau, de transport, de désenclavement des quartiers et biens d'autres problèmes qui se posent dans la commune de Brazzaville.

Talangai est bâti sur une aire de douze quartiers pour une moyenne de cinq cent mille habitants. Son administrateur-maire, Fréderic Privat Ndéké, a fustigé les tas d'immondices qui jonchent certains endroits, l'ensablement ainsi que les érosions, la dégradation des voiries urbaines et l'obstruction de celles-ci par des épaves de voitures et des troncs d'arbres.

Pour améliorer la qualité de vie des populations, en matière d'assainissement, l'administrateur-maire avait initié successivement quatre opérations : Coup de poing, Talangaï propre, Fungola Ndzela I et II ainsi que Cadenas.

Les panneaux métalliques de mise en défense ont également été érigées pour défendre les populations à occuper les versants de collines du quartier Ngamakosso. De même pour la protection des espaces publics, l'administrateur-maire avait mené plusieurs opérations de déguerpissement aux alentours du Centre de santé Marien-Ngouabi, au marché Ntembe na Bambanda, à la ceinture maraichère Kéba na virage, le long du viaduc et le long des berges des ports secondaires Yoro et Chacona.

« En dépit de toutes ces initiatives prises, les peines des populations ne demeurent pas les moindres à ce jour. Ainsi donc, l'initiative Bâtissons Brazzaville ensemble vient à point nommé pour combler les attendes des habitants de notre ville. Il s'agit d'une prise de conscience et de responsabilité des citadins », a souligné Fréderic Privat Ndéké.

Congo-Brazzaville

Partenariat - Le ministère Iman'Enda et la Fondation Mwimba-Texas convolent en justes noces

Les deux associations, à but non lucratif, ont décidé d'unir leurs efforts et potentialités… Plus »

Copyright © 2018 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.