8 Mars 2018

Gabon: UNFPA-Gabon renforce les capacités de ses partenaires d'exécution sur les nouvelles procédures de gestion de projets

Le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA) organise depuis le 6 mars dernier, et ce jusqu'au 9, un atelier de formation des partenaires d'exécution à la gestion des Plans de travail. Cette formation vise aussi à améliorer la mise en œuvre des plans de travail et de leur suivi, à améliorer la communication entre les partenaires et l'UNFPA.

Après la finalisation de son 7ème programme de coopération 2018-2022, le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA) a envisagé un programme de formation expresse dédié aux différents partenaires d'exécution identifiés et retenus pour mettre en œuvre des interventions et activités devant permettre de mieux accompagner le Gabon dans les différents domaines et mandats de l'UNFPA où « chaque grossesse est désirée, chaque accouchement se fasse sans danger et que le potentiel de chaque jeune soit accompli ».

Dans son mot circonstanciel, Dr. Patricia Stoelle Keba, Assistant au Représentant Résident du Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA) en République Gabonaise a indiqué que la formation « a pour but de vous familiariser aux Normes et Procédures du fonds des nations unies pour la population ». Il s'agit en réalité de « créer une synergie d'actions et de prise de décisions participatives et dynamiques, afin d'atteindre nos objectifs communs, nos cibles et indicateurs ».

Ainsi, la mise en œuvre du programme de coopération 2018-2022, la planification des activités, leur financement, et les résultats des interventions en faveur des populations cibles imposent l'appropriation de la gestion des activités, l'approche axée sur les résultats, et même la capacité d'élaboration des comptes rendus.

De ce fait, il s'avère donc nécessaire de développer des compétences pratiques qui répondent aux besoins de planification, d'évaluation et de résultats. Cette formation vient à point nommé car elle permettra de lancer par la suite le programme de coopération 2018-2022. Cette formation vise aussi à inscrire les notions de responsabilité et redevabilité auprès de chaque partenaire d'exécution afin que « plus personne ne doit rester derrière ».

Par ailleurs, selon Dr. Patricia Stoelle Keba, « pour le programme pays 2018-2022, sur les besoins en ressources, le budget est estimé à 4millions de dollars. Sur les 4 millions, 2millions 900 mille dollars qui sont disponibles pour le cas du Gabon ». L'UNFPA entend mobiliser les ressources restantes à travers la mutualisation des efforts à travers les programmes conjoints. De plus, il sera question de voir la communauté et les partenaires privés pour atteindre les objectifs financiers.

Rappelons que l'UNFPA, Fonds des Nations Unies pour la Population, est une agence de développement international qui œuvre afin que chaque grossesse soit désirée, chaque accouchement soit sans danger et le potentiel de chaque jeune accompli.

Gabon

Libreville - Une décharge à ciel ouvert

Les poubelles se rebellent et les ordures perdurent dans la capitale gabonaise. Un peu partout ailleurs, il est… Plus »

Copyright © 2018 Gabonews. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.