8 Mars 2018

Afrique Centrale: Après 34 ans d'interruption, la liaison ferroviaire Angola-RDC est rétablie

Après 34 ans de suspension à cause de l'insécurité, le trafic ferroviaire entre la RDC et l'Angola a repris lundi 5 mars, ce qui facilite l'évacuation des matières premières congolaises vers le port angolais de Lobito.

Pendant 34 ans, les miniers étaient obligés de passer par les ports de Durban en Afrique du Sud et de Dar es Salaam en Tanzanie pour évacuer les matières premières congolaises, ce qui coûtait très cher en termes de transport et avait comme conséquence notamment la mise à l'arrêt de certaines entreprises minières.

« C'est la mine de charbon de Luena qui s'est complètement arrêtée. Dès qu'on l'a rouverte, les premiers qui en bénéficient, c'est Kisenge manganese qui avait des piles et des piles, des tonnes et des tonnes de minerais de manganèse, qui les ont évacuées », estime Al Kitengie, stratégiste et analyste économique.

Aujourd'hui, avec le rétablissement de ce trafic ferroviaire, l'industrie minière congolaise peut réaliser des économies qui peuvent dépasser un milliard de dollars américains.

« A l'époque de la grande Gécamines [Société générale des carrières et des mines, ndlr], on avait 450 000 tonnes de cuivre. Aujourd'hui, nous sommes à 1,2 million de tonnes.

Et si nous avons aujourd'hui un raccourci sur Lobito, je crois que nous avons des économies qui peuvent dépasser facilement le milliard de dollars », poursuit-il.

D'après Al Kitengie, le plus grand bénéficiaire de la réouverture de ce tronçon, long de 1 300 Kilomètres, finalement c'est la population locale : « enfin, ils vont devoir évacuer leurs marchandises.

Enfin ils vont devoir recevoir des marchandises, généralement des produits manufacturés, qui peuvent arriver, dont des médicaments. Cela va redonner une certaine activité économique et les gens vont devoir bouger ».

Selon plusieurs analystes, l'autre défi est de maintenir ce chemin de fer, mais aussi d'avoir suffisamment de wagons pour être en mesure de transporter les minerais.

Angola

Le ministre de l'Administration du Territoire appelle à une gouvernance participative

- Le ministre de l'Administration du Territoire et Réforme de l'Etat, Adão de Almeida, a appelé… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.