8 Mars 2018

Togo: Les nouvelles priorités du gouvernement et de la Cellule du MCC reprécisées

Il ressort de ce séminaire que les priorités de la Cellule et du Gouvernement sur les indicateurs doivent porter davantage sur deux niveaux : »

« Niveau 1 : poursuivre des efforts dans le but de conserver et d'améliorer les indicateurs déjà validés notamment celui de la lutte contre la corruption » et « Niveau 2 : intensifier les efforts en vue de valider les indicateurs ci-après : création d'entreprise, accès au crédit, dépenses de santé, qualité de la régulation ; politique commerciale ; droit et accès au foncier, politique budgétaire ; santé infantile », ce sont là les nouvelles objectif du gouvernement togolais dans sa dynamique des réformes pour assainir le climat des affaires et le cadre macro-économique et faire du Togo un hub commercial et logistique dans la sous-région.

Le tout, pour créer de la richesse afin de réduire la pauvreté, et d'améliorer le bien-être et les revenus des populations.

C'est donc pour revenir sur ces différents points que le gouvernement togolais était en séminaire hier mercredi dans la foulée des travaux du Conseil des ministres.

Selon les informations qui en ont sorti, « ce séminaire a permis aux membres du gouvernement et aux responsables des cellules Millenium Challenge Corporation (MCC) et Climat des Affaires de faire le point sur les actions prioritaires à mettre en œuvre à court terme afin d'accélérer les réformes pour atteindre les objectifs assignés par le Chef de l'Etat et améliorer aussi, les scores du processus MCC et Climat des Affaires ».

Déjà le 02 novembre 2017, le Millennium Challenge Corporation (MCC) a publié la carte des scores qui montre un progrès notable du Togo.

Ainsi, notre pays a validé 12 indicateurs sur 20 avec une marge de progression de 5 indicateurs, lesquels sont juste en dessous de la médiane ou sur la médiane ce qui est synonyme de leur possible validation si les efforts se poursuivent.

Dans la droite ligne de « cette carte des scores et afin de maintenir le cap des réformes, la Cellule MCA-Togo a élaboré et validé, en étroite collaboration avec les membres des comités sectoriels (points focaux des ministères et institutions de la République, du secteur privé et de la société civile), le plan d'action pour l'année 2018 ».

Dès lors, au cours des travaux de ce séminaire, il a été présenté aux membres de l'équipe gouvernementale, « les actions prioritaires, les indicateurs ainsi que les échéances de collecte de données par les institutions internationales d'évaluation ».

Aussi, ont-ils été « sensibilisés sur la mise en œuvre rapide des actions permettant à notre pays d'améliorer son attractivité pour plus d'investissements en vue d'accélérer la croissance et réduire de manière substantielle la pauvreté conformément aux objectifs du développement durable (ODD) ».

Se prononçant sur les orientations fortes du Président de la République le 03 janvier dernier, dans son adresse à la nation, le Premier Ministre, Komi Klassou, a saisi l'occasion pour instruire les membres du Gouvernement en vue d'une étroite collaboration entre la Cellule MCA, les ministères sectoriels et le secteur privé pour l'atteinte rapide des objectifs.

Enfin, le chef du gouvernement a félicité les comités sectoriels et la cellule pour la qualité du travail déjà fait et les a encouragés à maintenir le cap des réformes.

Togo

Innocent Pato sauté de la Direction de la communication de la FTF pour l'ATOP

Paie-t-il le prix des derniers remous entre la FTF et la TVT autour de la diffusion des élements du tournoi de la… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Télégramme228. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.