8 Mars 2018

Guinée: Mamady Kaba - « Si quelqu'un me diffame, je vais le poursuivre en justice »

Accusé par certains membres de l'Institution Nationale Indépendante des Droits Humains de mauvaise gérance des fonds de cette institution, le président d'INIDH préfère de ne pas commenté dessus mais il a mis en garde à toute personne qui le diffamera.

Il est considéré actuellement par certains de ses membres comme président illégale de l'INIDH dans la mesure où son mandat a épuisé depuis le 11 février dernier. On l'accuse par la même occasion de mauvaise gérance du budget de fonctionnement de l'institution.

Interrogé sur ce sujet ce jeudi 08 mars, Mamady Kaba dit qu'il préfère de ne pas répondre à toute accusation concernant ce sujet.

« Je m'exprime pas déçu, moi je ne veux pas avoir des confrontations avec les membres de l'institution par voix de presse », s'est-il réservé.

Avant la fin de notre conversation au téléphone, il a avertit que si quelqu'un arrive à le diffamer qu'il portera plainte contre l'intéressé.

« Si quelqu'un me diffame, je vais le poursuivre en justice. Mais je ne vais pas m'adonner à des attaques par presse interposée. Les processus sont en cours et quand ça sera achevé tout le monde sera libre », a précisé M. Kaba.

Selon Me Foromo Fréderic Loua, président de protection au niveau d'INIDH, en même temps Président de l'ONG Même Droit pour Tous, cette institution reçoit comme budget de fonctionnement 500 millions par trimestre qui est géré par son président de façon floue.

Guinée

En concert, Keyla K se prépare à faire vibrer Conakry

Keyla K, la jeune rappeuse guinéenne est en concert, ce vendredi 21 septembre au soir, au Centre culturel… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Aminata.com. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.