8 Mars 2018

Mali: Industrie - Assurer l'accès à l'énergie pour développer le secteur

Lors du lancement de la 1ère édition du Salon International de l'Industrie au Mali (SIM 2018) prévu à Bamako du 19 au 21 avril 2018, le ministère du développement industriel a invité les opérateurs économiques présents à préserver, encourager et valoriser l'admirable génie industriel malien.

Toutefois, nombre de chefs d'entreprise déplorent le déficit de l'énergie nécessaire et à moins coût pour développer le secteur de l'industrie dans notre pays.

Selon des experts, une énergie fiable et abordable permet aux industries et aux petites entreprises d'être compétitives et d'être actives sur les marchés régionaux et mondiaux. En favorisant l'accès à l'énergie, cela peut contribuer à développer le secteur de l'industrie au Mali.

Toutefois, le rythme de la production énergétique ne suit pas toujours le discours politique prononcé par la tutelle.

S'adressant particulièrement aux opérateurs économiques industriels, le ministre du Développement industriel a soutenu que seule une forte redynamisation du « Made in Mali » peut nous permettre de participer, la tête haute, aux échanges avec les autres pays au lieu de les subir et de compter, sur notre juste valeur, au sein de l'espace communautaire, compte tenu de l'existence d'un admirable génie industriel malien qu'il importe de préserver, d'encourager et de valoriser.

Pour ce faire, Mohamed Aly Ag Ibrahim, a promis que l'Etat jouera sa partition pour donner un nouveau souffle à l'industrialisation de notre pays. "Mais c'est aux chefs d'entreprises industrielles d'abord que revient la charge la plus déterminante du vaillant effort à déployer dans ce sens", a-t-il indiqué.

Côté secteur privé malien, des entreprises pourraient tirer profit si on assure un meilleur accès à l'électricité pour développer le secteur alimentaire.

En témoigne les difficultés soulevées par le secrétaire général de la Fédération nationale des producteurs d'huile d'aliment bétail du Mali (FENAPHAB). Boubacar Sidiki Diabaté déplore le coût de l'électricité et l'absence de zone industrielle pour accueillir leurs usines.

Face à cette situation handicapante, le secrétaire général de la FENAPHAB suggère à la tutelle d'instaurer un climat favorable à la compétitivité et de faire de l'industrie le moteur de croissance et de développement économique de notre pays.

Mali

Assurances LAFIA-SA - Issa Mamadou Maïga jette finalement l'éponge

Après l'échec des négociations sur sa démission annoncée début août… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Le journal de l'économie Malienne. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com).

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.