8 Mars 2018

Burkina Faso: Attentats à Ouaga - Le Tocsin demande aux jeunes de faire le choix de la vie et de rejeter l'extrémisme et l'aventurisme sans issue

document

Depuis pratiquement trois ans, un défi est lancé au peuple du Burkina Faso. Notre pays est régulièrement victime d'attaques terroristes. Le Soum est devenu une province d'insécurité. Les populations y sont harcelées au quotidien.

Ouagadougou, la capitale, a enregistré trois attaques très meurtrières. Le nombre de victimes ne fait que s'allonger ; les dégâts matériels sont énormes. Les questions qui effleurent l'esprit se résument en Qui, Comment et Pourquoi ?

Ces réseaux terroristes veulent créer la panique et la psychose ; ils tentent de déstabiliser nos institutions et de déstructurer notre société.

Ils en veulent à notre démocratie et à nos choix souverains de nos amis et de nos partenaires. Ils procèdent par l'endoctrinement des jeunes, les radicalisent et les envoient perpétrer les attaques terroristes. Ils les constituent en kamikazes.

Les forces du mal diffusent la haine, l'intolérance, l'obscurantisme, le fanatisme, l'inhumanité et la mort. Le peuple burkinabè leur oppose la tolérance, la paix, la diversité d'opinion et de religion, la laïcité, la démocratie, l'hospitalité, la vie, toutes des vertus et des valeurs qui sont des gages de développement harmonieux, équitable et inclusif.

Les fondations de la nation burkinabè sont solides. Notre modèle de société promeut les valeurs liées à la vie, à la liberté, à l'égalité.

Fort de ce qui précède, Le TOCSIN condamne fermement et vigoureusement ces attaques barbares, lâches et sauvages.

Le TOCSIN présente ses condoléances sincères et attristées aux familles endeuillées et souhaite un prompt rétablissement aux blessés.

Le TOCSIN lance un appel pressant aux communautés étrangères vivant au Burkina Faso, aux Burkinabè de l'intérieur et de l'extérieur à se serrer les coudes et à tout mettre en œuvre pour combattre cette gangrène du terrorisme.

Le TOCSIN a pleinement confiance au peuple burkinabè qui montrera sa capacité à faire face à l'adversité et à triompher de l'ennemi. Ce peuple est attaqué, mais il restera debout et vaincra.

Le TOCSIN demande expressément aux jeunes de faire le choix de la vie et de rejeter l'extrémisme et l'aventurisme sans issue. Ils doivent opposer un refus catégorique à toute approche d'embrigadement.

Le TOCSIN apporte son soutien sans réserve aux vaillantes forces de défense et de sécurité. Elles sauront utiliser les meilleures stratégies pour nous protéger.

Le TOCSIN demande aux plus hautes autorités de mettre tout en œuvre pour éradiquer cette tragédie épouvantable. Nous appelons tous les pays africains à s'unir davantage pour combattre cette montée du terrorisme. Les Burkinabè veulent vivre en paix dans une Afrique et un monde en marche vers le bien-être de tous.

Tous pour le combat de la solidarité et de l'intégration.

Pour le Bureau Exécutif, le Président

Arouna SAVADOGO

Commandeur de l'Ordre du Mérite

Burkina Faso

Procès du putsch - Le capitaine Zoumbri en larmes

Les capitaines Saïdou Gaston Ouédraogo et Oussène Zoumbri, accusés et appelés à… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Fasozine. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.