8 Mars 2018

Burkina Faso: Accès aux méthodes contraceptives

En séjour au Burkina Faso, la présidente exécutive de Pathfinder international, une ONG américaine intervenant dans le domaine de la santé, Mme Lois Quam a effectué une visite de terrain, le mercredi 28 février 2018 à Tenkodogo.

Leader mondial en Santé sexuelle et reproductive (SSR) et en intervention communautaire, Pathfinder international veut améliorer et soutenir la prestation des services de santé de qualité, centré sur les droits humains et les services sensibles au genre. Son intervention tourne autour de quatre axes majeurs à savoir, la formation des prestataires de services de santé, la rénovation des infrastructures, les équipements en matériels et le mentorat.

Au Burkina Faso, malgré des efforts consentis, des millions de femmes n'ont toujours pas accès aux services de contraception moderne, où ne sont pas disponibles pour les raisons suivantes : rupture de contraceptifs, manque d'équipements et de personnels formés, insuffisance de formation sanitaire proche, barrières sociales, ou par refus des prestataires de santé.

C'est pour apporter une réponse à ces difficultés que l'ONG américaine œuvre au côté du ministère de la Santé, pour améliorer l'accès aux services de contraception et de Planification familiale(PF) pour renforcer les formations sanitaires et les agents de santé communautaires, accroître le nombre de personnes à l'accès aux services de santé et reproductive, garantir la disponibilité permanente de toutes les méthodes contraceptives, l'accès aux femmes à des soins après avortement afin de pouvoir préserver leur santé, former les prestataires de santé à offrir les services de contraception de qualité et engager les leaders communautaires qui ont une influence notable afin de créer un environnement favorable à la contraception.

D'où l'objectif de la visite de terrain de la présidente exécutive de Pathfinder international, Lois Quam, accompagnée de la directrice-pays de Pathfinder international au Burkina Faso, Lydia Salloko et d'autres collaborateurs à Tenkodogo, pour constater de visu les contributions de l'ONG au renforcement du système de santé et l'accès aux services de contraception moderne et la PF, dans les Centres de santé et de promotion social (CSPS), urbain 1 de Tenkodogo et de Moaga, dans la commune de Tenkodogo, sites de ses interventions.

«En mettant nos énergies, nos façons de penser et d'agir ensemble, nous allons y arriver à des résultats encore plus meilleurs», a soutenu Lois Quam. «Les actions de l'ONG Pathfinder international dans notre région sont bien accueillies par les populations notamment les filles et les femmes.

Car, elles concourent à l'amélioration de leurs conditions de vie et de santé», a aussi précisé le gouverneur de la région du Centre-Est, Antoine Ouédraogo. «Pathfinder international nous a beaucoup aidés dans le renforcement de compétences de nos agents, surtout ceux de la maternité en matière de PF, de contraception et de soins après avortement.

Pathfinder nous a également aidés au niveau de la création de la demande et dans la mobilisation communautaire avec l'appui des animatrices dans les villages», a déclaré le majeur du CSPS urbain 1 de Tenkodogo, Ganga Albert Nikièma.

«Avec la sensibilisation, les hommes ont compris ce que c'est que la planification familiale, en témoignent les indicateurs que nous avons présentés.

Les hommes qui ont compris le bien-fondé de la PF, accompagnent leurs femmes sans problème car, il n'y a plus de tabou en matière de PF à Moaga avec l'intervention de Pathfinder», a aussi expliqué le major du CSPS de Moaga, Issouf Bambara.

Avant la visite de terrain, la présidente exécutive de Pathfinder international, Lois Quam a été reçu par le gouverneur Antoine Ouédraogo, puis par le Dima de Zoungrantenga, Naaba Guiguimpolé, roi de Tenkodogo.

Burkina Faso

Procès du putsch manqué - « J'ai été induit en erreur par ma hiérarchie », capitaine Dao

L'audition du capitaine Abdoulaye Dao s'est poursuivie, le vendredi 21 septembre 2018, au tribunal militaire de… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Sidwaya. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.