8 Mars 2018

Tunisie: Le PDG de la SNCFT annonce la réintégration de Issam Fitati, dénonciateur de corruption

Tunis — Le Président Directeur Général de la Société Nationale des Chemins de Fer Tunisiens (SNCFT), Anis Oueslati, a annoncé jeudi que l'employé de la société Issameddine Fitati, renvoyé depuis un an et demi pour avoir rapporté des actes de corruption au sein de la société reprendra son travail lundi prochain après la signature le 28 février de la décision de sa réintégration par le ministre des transports Radhouane Ayara.

Dans un communiqué rendu public jeudi, l'association I Watch a indiqué que l'affaire porte sur un soupçon de corruption au sein de la SNCFT portant sur une transaction d'achat de locomotives d'un montant de 165 millions de dinars rapporté par Issameddine Fitati qui a été aussitôt demis de ses fonctions.

"L'instance nationale de lutte contre la corruption est intervenue, sur la base de ses prérogatives de protection des dénonciateurs de corruption stipulées par la loi et conformément à la loi organique numéro 10 de l'an 2017", précise l'association.

Elle a appelé la société à revenir sur la révocation de l'employé et de cesser le harcèlement dont il fait l'objet, outre la transmission du dossier de soupçons de corruption au procureur de la république de Tunis et d'en charger le pôle judiciaire, économique et financier.

"Ce qui s'est produit démontre une reconnaissance par la SNCFT des sérieux soupçons de corruption et confirme clairement une dilapidation des deniers publics et des modes de gestion non transparente des dossiers et transactions au sein de la société", estime I Watch.

Elle a affirmé que la loi sur la dénonciation de la corruption et la protection des dénonciateurs permet à celui-ci d'être récompensé financièrement, mais cette mesure reste tributaire de la publication du décret gouvernemental.

Tunisie

Vers une sanction du Club Africain par la FIFA ?

Le Club Africain est face à un nouveau problème. La formation de Tunis a été rappelé… Plus »

Copyright © 2018 Tunis Afrique Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.