9 Mars 2018

Tunisie: Tordre le cou aux clichés

La jeunesse tunisienne ne fait pas l'exception. Elle fait désormais partie de cette jeune population à travers le monde qui adhère à la mondialisation et prône les libertés individuelles marquant ainsi, une nouvelle ère de nouveaux codes sociaux, de nouveaux comportements.

Le phénomène des technologies de pointe

C'est la principale spécificité de la génération Y : les nouvelles technologies. Ils présentent désormais le moyen qui la relie avec le reste de la planète. Etre «connecté» est le mot souvent utilisé pour dire qu'on surfe sur le net, mais qui veut dire insidieusement qu'on est désormais en perpétuelle liaison avec le reste du monde, en même temps et partout sur les cinq continents.

En effet, une enquête qui a été réalisée, récemment par l'Institut National de la Consommation INC, sur un échantillon de plus de 2000 jeunes Tunisiens âgés de 16 à 35 ans, dans le but d'étudier le comportement consommatoire des jeunes, a démontré un intérêt accru de cette population aux Tics. 70% des enquêtés possèdent des smartphones avec un taux qui atteint les 80% sur le Grand-Tunis.

Ce taux s'élève à 78% pour la tranche d'âge entre 18 et 20 ans. 87% des sondés ont affirmé qu'ils passent une moyenne de deux heures et demie par jour de connexion sur le web, dont 23% dépassent les 4 heures par jour. A vrai dire, ce n'est point surprenant. Ces taux affirment les tendances technologiques des nouvelles générations et, a priori, ils augurent, dans un futur pas lointain, un empiétement quasi-total des nouvelles technologies.

Un style de vie décontracté

Rompant avec les valeurs de l'ancienne société, une grande part de la jeunesse tunisienne prône les libertés individuelles. Elle adopte un style vie plus libre, plus indépendant qui s'illustre principalement dans la liberté du choix du conjoint et du compagnon de vie. De surcroît, de nouvelles habitudes «occidentales» surgissent lors de la célébration des mariages et d'engagement des jeunes mariés. A l'instar des demandes de mariage à l'américaine, les soirées célébrées hors des salles des fêtes et dans des endroits beaucoup plus décontractés, etc. En outre, un engouement pour les voyages et les aventures est manifeste.

Ainsi, cette jeunesse tunisienne assoiffée de découvrir de nouveaux mondes, de nouveaux endroits qui aspire également à renouer avec la nature, peut-être à cause d'un excès d'urbanisation, affirme de plus en plus des affinités spécifiques aux randonnées. Toujours selon la même enquête, 46% des jeunes enquêtés ont affirmé qu'ils ont fait du tourisme intérieur, durant les 12 derniers mois. Encore, il est convenu que cette génération Millénium est passionnée de mode et des nouvelles tendances d'habillement. Elle se sert de l'art du paraître, pour s'exprimer et confirmer sa façon d'être.

Intérêt pour les nouvelles tendances

Et contrairement aux idées reçues et aux images véhiculées sur une génération superficielle voire décervelée, les chiffres dévoilent d'autres faits. En effet, ladite enquête a révélé que 35% des enquêtés ont affirmé qu'ils ont choisi de lire des livres comme passe-temps et 31% d'eux ont déclaré qu'ils ont participé à des festivals. De nouveaux genres littéraires surgissent. Mais, également, de nouveaux auteurs et écrivains attirent de plus en plus les jeunes lecteurs. A l'instar des livres de Paolo Coelho ou l'écrivain algérien Yesmina Khadra, l'écrivaine turque Elif Shafak... des écrivains de toutes les nationalités qui prônent la liberté et appellent à l'amour. C'est désormais les nouvelles écritures qui marquent cette ère de l'Histoire.

Quant à la mode, 63% de la population objet de l'enquête affirment leur intérêt aux nouvelles tendances. Toutefois, un attachement aux traditions et aux habits traditionnels tunisiens est manifeste. 39% d'eux se sont, désormais, habillés en vêtements traditionnels, durant les derniers mois écoulés. Ces taux et chiffres dénotent une jeunesse adepte de la simplicité et des libertés. Cette génération, qui est née à l'issue de la guerre froide, qui a grandi accompagnée de la révolution numérique et qui a mûri avec la nouvelle géopolitique mondiale, s'affirme et veut s'imposer dans la société en imposant ses diktats et ses codes sociaux. Sa bulle n'est point impénétrable, elle prêche les libertés.

Tunisie

«Des moyens dérisoires pour les jeunes»

Cependant, c'est rare de voir ces éléments briller avec ces clubs seniors. Le souci du résultat et… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.