12 Mars 2018

Cote d'Ivoire: Levée et transfert de la dépouille de Rovia Kanga - Grande était l'émotion !

Aujourd'hui même, Rovia Kanga sera porté en terre dans son village natal à Oko, près de Bouaké. Bien avant l'ultime séparation, la levée et le transfert de sa dépouille ont eu lieu hier à Ivosep à Treichville (Abidjan). C'était en présence de plusieurs personnalités aussi bien du monde des médias que politiques au nombre desquelles le ministre Maurice Kakou Guikahué, le secrétaire exécutif du Pdci (Parti démocratique de Côte d'Ivoire).

Tout au long de la cérémonie, à Ivosep, l'émotion était à son comble. Dignes dans la douleur, les confrères et la famille biologique de Rovia Kanga l'ont entouré de toute leur affection.

Il est précisément 8 h 20mn, lorsque la dépouille de Rovia Kanga fait son entrée dans la "salle Prestige" d'Ivosep d'Abidjan. Le cercueil porté par six employés des pompes funèbres avancent, à pas rythmés et synchronisés au son du cantique « Seigneur, je viens à toi tel que je suis .

Je gardais le secret espoir que quelqu'un viendrait me réveiller (... ) » Les paroles transperçaient tellement le cœur des uns et des autres que tous les regards étaient graves. Ceux qui parvenaient à contenir leur douleur, essuyaient les larmes aux commissures des yeux, par contre, ceux qui n'en pouvaient pas, explosaient modé- rément.

Lorsque le corps fut posé sous la chapelle ardente, selon les recommandations du protocole, les confrères, les amis, les autorités et autres forment une file indienne pour la présentation des condoléances à la famille éplorée.

Tour à tour, chacun passe d'abord s'incliner devant la dépouille du 1er vice-président de l'Union nationale des journalistes de Côte d'Ivoire (Unjci) avant de serrer la main à chaque membre de la famille de l'illustre disparu.

Quand arrive le moment de l'oraison funèbre, c'est Boga Sivori, le président du Conseil de gestion de la maison de la presse qui porte à la connaissance de l'assistance les qualités humaines et professionnelles de Rovia Kanga. « Il n'était pas qu'ami, un collègue. Rovia fut un exemple achevé de fidélité ».

Avant de quitter le pupitre, Boga Sivori pouvait dire la gratitude de tous les acteurs des médias aux autorités avec, en prime, le chef de l'Etat. « Le président de la République a fait tout ce qui est humainement possible pour sauver notre ami ».

Aussi Boga Sivori pouvaitil s'adresser à son défunt cadet : « Rovia, tu as vécu utile ». Pour le porte-parole de la famille, le fait que leur frère mobilise tant de personnalités, tant de monde est le signe qu'il « a beaucoup apporté au monde des médias et à la Côte d'Ivoire ».Dans son homélie, le prêtre célébrant a mis l'accent sur le fait qu'il y a « un temps pour tout.

Le temps de la séparation est arrivé. Nous qui sommes encore ici bas, demeurons forts et dans la prière». A la suite de cette cérémonie, le cortège mortuaire pouvait s'ébranler en direction de Oko Gare Kan à 13 Km de Bouaké, son village natal où il sera inhumé ce samedi en présence d'une forte délégation des hommes de médias.

Mercredi dernier déjà, à la Maison de la presse, au Plateau, lors de l'hommage de la presse au 1er vice-président de l'Unjci qu'il est, trois membres du gouvernement : Bruno Koné ; Pascal Abinan et Sidi Touré et Martine Coffi Studer (ancienne ministre de la Communication) ont rehaussé la cérémonie de leur présence.

A noter, Rovia Kanga est décédé, à la Pisam, le 1er février dernier, à la suite d'un accident de la circulation sur l'autoroute du nord le 19 janvier 2018. Il était le directeur de publication du journal "Le Mandat" et le 1er vice-président de l'Unjci. Il laisse derrière lui une famille et toute une corporation inconsolables.

Cote d'Ivoire

La tension continue de monter entre PDCI et RDR

En Côte d'Ivoire, les cadres du PDCI se sont réunis, ce mardi, autour d'Henri Konan Bédié… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Le Patriote. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.