12 Mars 2018

Guinée: Un policier grièvement blessé à Kaloum

Photo: Aminata.com
Manifestations à Kaloum

Le policier vient d'être grièvement blessé au centre ville de Kaloum par des manifestants qui réclament la réouverture des classes. La situation reste très tendue entre manifestants et forces de l'ordre ce lundi 12 mars 2018.

La plupart des quartiers de la commune sont chauds, des gens en colère sont massivement sortis pour se faire entendre à travers la rue leur ras-le-bol suite à la crise éducative qui perdure dans le pays.

Après des jets de pierres et de gaz lacrymogènes entre forces de l'ordre et manifestants, un policier a été touché par un caillou au niveau du visage.

Selon notre constat, les boutiques et magasins du marché Niger restent fermés, les activités de la ville sont complément paralysées.

Cette manifestation est due à la grève des enseignants déclenchée par le SLECG depuis le 12 février.

En savoir plus

Grève dans le pays - Alpha Condé se dit prêt à écouter la «majorité silencieuse»

Depuis près d'un mois, les écoles guinéennes sont fermées pour cause de grève des… Plus »

Copyright © 2018 Aminata.com. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.