12 Mars 2018

Ghana: Aéroport d'Accra - Koné Katinan interpellé. Relâché, il réagit

Justin Koné Katina a été interpellé à l'aéroport Kotoka d'Accra (Ghana), dans la nuit du 11 mars 2018, par la police ghanéenne.

Il a été relâché le lendemain lundi 12 mars, rapportent des sources concordantes. «Je suis rentré de l'Afrique du Sud aux environs de 23h.

Pendant que j'attendais mes bagages, des éléments de la police sont venus vers moi et m'ont demandé de les suivre», explique-t-il, interrogé par un confrère.

Le lendemain, les policiers «m'ont ramené toutes mes affaires et mes documents de voyage aux alentours de 10h ce matin. Ils ont par la suite dit qu'ils se sont trompés de personne et ont présenté les excuses de la police ghanéenne, avant que je ne sois libéré», poursuit-il.

Justin Koné Katina se trouve en exil au Ghana depuis la fin de la crise post-électorale, en 2011. Un mandat d'arrêt international lancé par le gouvernement ivoirien contre lui est encore en vigueur.

L'Etat ivoirien l'accuse d'avoir participé au «braquage de la Bceao» pendant la crise. Il a, de ce fait, été jugé à Abidjan et a été condamné à 20 ans de prison.

Ghana

Robert Charlotte expose au Ghana - «J'ai redécouvert mon histoire antillaise»

A l'occasion du premier festival de photographie du Ghana, le Nuku festival, l'artiste martiniquais Robert Charlotte… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Fratmat.info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.