12 Mars 2018

Guinée: Matoto - Des donzos « d'Alpha Condé » malmenés et dépouillés par des jeunes en colère

Des jeunes manifestants en colère contre le régime Alpha Condé ont pris à partie des donzos (chasseurs traditionnels) aux environs de 15 heures ce lundi 12 mars 2018 à Yimbaya Sur l'autoroute Fidel Castro dans la commune de Matoto.

Des témoins racontent que ces donzos qui se rendraient au siège du RPG-Arc-en-ciel ont été sévèrement bastonnés par les manifestants armés de gourdins, couteaux et ciseaux. Des queues d'animaux et de fusils de chasse qu'ils détenaient ont été récupérées par les jeunes.

Ce week-end, au cours d'une réunion au siège du RPG-Arc-en-ciel, il a été annoncé la présence de donzos à Conakry pour défendre le régime Alpha Condé.

Aux dernières nouvelles, la chasse aux donzos se poursuit à Matoto dans la banlieue de Conakry.

Guinée

Remaniement au sein de l'UFDG - Cellou Dalein responsabilise un nouvel adhérant

Le chef de file de l'opposition guinéenne a décidé de procéder à un remaniement au… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Aminata.com. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.