13 Mars 2018

Mali: Normalisation et Professionnalisation du Numérique - "Personne ne viendra mettre de l'ordre dans ce secteur à notre place... "

C'est en ce terme que le ministre de l'économie Numérique et de la Communication, Arouna Touré s'est adressé aux acteurs du secteur numérique du Mali, lors de l'ouverture de l'atelier de haut niveau de Normalisation, de Professionnalisation et de Régulation du secteur. Le dit atelier a eu lieu le vendredi 9 mars 2018 à l'Hôtel Radisson Blu, en présence des experts et de plusieurs invités.

Le présent atelier national sur les grandes problématiques du domaine des TIC, première du genre au Mali, a pour objectif de normaliser le cadre et de professionnaliser les acteurs pour l'assainissement du secteur numérique.

Il est organisé par le Ministère de l'Economie Numérique et de la Communication, en partenariat avec l'Association des Sociétés Informatiques du Mali (ASIM-Mali) avec l'appui de l'Autorité de Régulation des Télécommunications, TIC et Poste-AMRTP.

Cette rencontre nationale sur le numérique vise à fédérer les principaux acteurs du numérique au Mali afin de faire ressortir des recommandations et bonnes pratiques qui permettront à notre pays de relever le défi de la compétitivité sur le plan régional et international; et de contribuer davantage à mobiliser des ressources et investissements pour permettre une croissance soutenue de notre économie particulièrement celle du numérique.

Pour le président de l'Association des Sociétés Informatiques du Mali (ASIM-Mali), M.Mohamed Diawara, le numérique est devenue de nos jours l'un des enjeux économiques du siècle. Il constitue le socle technologique de tous les domaines d'activitésà savoir, agriculture, santé, éducation, finances publiques, emploi, tourisme etc.

A ses dires, au Mali, le secteur est confrontéà une désorganisation voir un désordre d'où l'urgence de l'assainir.

Pour ce faire, il faut commencer par le secteur privé. D'où l'idée de cet atelier. L'une de nos propositions au cours de cet atelier est la création d'un conseil supérieur du numérique, qui va regrouper l'Etat le secteur privé, la société civile.

A la sortie de cet atelier, nous envisageons de mettre en place une référentiel d'entreprise pour permettre à notre nouveau système d'être en phase au niveau sous régional a-t-il fait savoir.

Mali

L'Ambassadrice de France Mme Évelyne Decorps fait ses adieux

Le président de la République, Ibrahim Boubacar Keita, a reçu en audience dans l'après-midi… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Le journal de l'économie Malienne. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com).

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.