13 Mars 2018

Congo-Brazzaville: Fête du printemps chinois à Brazzaville - L'université Marien-Ngouabi rend hommage à Confucius

Le célèbre savant chinois a été honoré la semaine dernière, dans la capitale congolaise, en présence du ministre de l'Enseignement supérieur, Bruno Jean Richard Itoua, et de l'ambassadeur de Chine au Congo, Xia Huang, arrivé au terme de sa mission diplomatique.

Dans son allocution de circonstance, le directeur de l'institut Confucius de l'université Marien-Ngouabi a retracé le parcours de Confucius, ce grand savant chinois. L'institut Confucius, a déclaré Antoine Ngakosso , tire son nom de ce grand penseur, pédagogue, musicien ainsi que fondateur du confucianisme à la fin de la période des printemps et autonomes, il y a plus de 2500 ans. Il a consacré toute sa vie à la cause pédagogique en initiant un système de méthodes pédagogiques efficaces. Confucius a promu des principes d'étude correcte, proposé des concepts pédagogiques d'une influence profonde et durable, et donné un bel exemple d'enseignant de vertu. Bref, il fut un homme de bonne vertu, honnête, optimiste et énergique à la recherche d'une société idéale.

Sur le plan éducatif, Confucius a mis l'accent sur l'association de l'apprentissage et de la réflexion. A cet effet, il a proposé des points de vue comme « On sera perplexe si l'on ne réfléchit pas sur ce qu'on a appris et on sera relâché si l'on réfléchit sans apprendre les nouvelles connaissances ».

Créé en 2012, suite à un accord de coopération signé avec l'université de Jinan en Chine, l'institut Confucius, en tant qu'établissement d'enseignement de la langue et de la culture chinoises, constitue un pont en faveur des échanges et de l'amitié entre les peuples chinois et congolais. Depuis sa création, il a formé plus de trois mille apprenants, parmi lesquels figurent des étudiants, élèves, fonctionnaires et hommes d'affaires.

L'institut Confucius enseigne non seulement la langue chinoise, mais également enrichit les connaissances à travers des activités culturelles multiformes. Depuis 2013, l'institut Confucius de l'université Marien-Ngouabi a permis à ses apprenants de visiter la Chine pour participer aux campings d'été, à la formation en langue chinoise et aux enseignants de participer aux séminaires de formation dans ce pays. Un poème classique chinois intitulé « Plus on se connaît, plus on est bon ami, plus on est bon voisin, plus on s'approche », illustre bien cette coopération culturelle entre le Congo et la Chine.

Le vice-recteur de l'université Marien-Ngouabi chargé des affaires académiques, le Pr Jean Maurille Ouamba, a rappelé que le Congo et la Chine sont des vieux amis. L'institut Confucius de l'université Marien-Ngouabi est l'un des fruits de cette relation.

Depuis son ouverture officielle en 2013 jusqu'à maintenant, l'université de Jinan et l'université Marien-Ngouabi conjuguent des efforts pour le bon fonctionnement et le développement de cet institut. Il a informé l'auditoire que l'institut Confucius de l'université Marien-Ngouabi a reçu, le 12 décembre dernier à Xi'an, en chine, le prix du Meilleur institut Confucius de l'année 2017. « Ce prix est une récompense collective, il met en lumière la qualité des enseignements dispensés par notre institut. Ainsi, notre institut se place comme l'institut de référence de la promotion de la langue et de la culture chinoises en Afrique centrale. », s'est-il félicité.

Fort de ce résultat, l'université Marien-Ngouabi compte relancer, cette année 2018, sa demande de projet pour la construction de l'institut Confucius modèle. Une fois construit, cet institut permettra la formation des enseignants congolais de langue chinoise et l'ouverture d'un parcours-type de cette langue. Cela permettra aux nombreux congolais désireux d'apprendre le chinois d'avoir une formation qualifiante et professionnelle.

L'ambassadeur de Chine, Xia Huang, a placé la cérémonie sous trois signes, de même qu'il a félicité la marque de l'hospitalité congolaise avant de réaffirmer son attachement au Congo.

Par ailleurs, le ministre de l'Enseignement supérieur, Bruno Jean Richard Itoua, a félicité la République populaire de Chine pour tout ce qu'elle ne cesse de faire pour le Congo. Il a remercié également l'ambassadeur pour le merveilleux travail accompli en lui offrant des présents ainsi qu'à son épouse.

La cérémonie était marquée par quelques prestations des arts martiaux chinois et chants.

Congo-Brazzaville

Partenariat - Le ministère Iman'Enda et la Fondation Mwimba-Texas convolent en justes noces

Les deux associations, à but non lucratif, ont décidé d'unir leurs efforts et potentialités… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.