13 Mars 2018

Guinée: Labé - Un mouvement citoyen manifeste pour la réouverture des classes

Excédés de voir les élèves rester à la maison et se tourner les pouces, un collectif de jeunes activistes a investi la rue mardi 13 mars 2018 à Labé réclamant une gestion rapide et efficience de la crise éducative au chef de l'Etat et son gouvernement.

Contrairement aux marches habituelles, ce mouvement a pris naissance à la grande intersection du Tinkisso point de croisement de deux routes principales dont l'une transnationale.

Après avoir pris soin d'obstruer le passage par des motos, un tableau a été installé avec un message clair au chef de l'état et ses collaborateurs notamment ceux en charge de l'éducation dans notre pays .

Un jeune homme mimant un enseignant en classe entonnait et des jeunes assis sur des bancs de fortune répétaient à tue tête les propos du premier .

« Vive l'éducation pour que vive la nation, prof président rends nous l'école à bas tout gouvernement qui défavorise l'éducation ».

Au moment d'écrire ces lignes, la circulation était totalement paralysée et l'absence de passage obligeait les citoyens à faire le détour .

Guinée

En concert, Keyla K se prépare à faire vibrer Conakry

Keyla K, la jeune rappeuse guinéenne est en concert, ce vendredi 21 septembre au soir, au Centre culturel… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Aminata.com. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.