14 Mars 2018

Sénégal: Grenades lacrymogènes lancées dans des écoles - Des organisations de défense des droits de l'homme condamnent

La Ligue Sénégalaise des Droits Humains (LSDH), la Rencontre Africaine pour la Défense des Droits de l'Homme (RADDHO) et Amnesty International Sénégal «condamnent fermement l'usage inapproprié des grenades lacrymogènes par la Police lors des opérations de maintien de l'ordre», informe un communiqué parvenu à la rédaction hier, mardi 13 mars.

Ces organisations de la société civile soutiennent qu'un établissement scolaire élémentaire de Dakar a reçu des grenades lacrymogènes le vendredi 9 mars 2018, lorsque la Police dispersait une manifestation de l'opposition au centre-ville de Dakar.

Pis, un autre situé à Mbacké dans la région de Diourbel, a reçu les mêmes projectiles lors de la répression par la Police d'une grève des élèves d'un collège d'enseignement moyen public de la ville avant-hier, lundi 12 mars 2018.

Trouvant que l'usage des grenades lacrymogènes dans les établissements scolaires élémentaires présente de graves dangers pour la santé et la vie des enfants, ces organisations de défense des droits humains appellent la Police à s'abstenir de tout usage abusif et inapproprié des ces projectiles lors des opérations de maintien de l'ordre, en particulier lorsque les théâtres d'opérations se situent à proximité des écoles.

Sénégal

Coupe du monde FIBA 2018 (F) - Le Nigeria et le Sénégal dans l'histoire

Dimanche historique pour le basketball africain. Le Sénégal notamment a offert une première… Plus »

Copyright © 2018 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.