14 Mars 2018

Afrique de l'Ouest: Signature d'un accord de pêche entre le Sénégal et la Mauritanie - Le débarquement des prises à Ndiago, le point d'achoppement

Après avoir tenu une réunion à Dakar, relative aux négociations entre les autorités sénégalaises et mauritaniennes pour la signature d'un nouvel accord de pêche, le ministre de la Pêche et de l'Économie maritime, Oumar Guèye, a présidé, hier, un Comité régional de développement spécial dans les locaux de la préfecture, en vue d'expliquer aux pêcheurs de la Langue de Barbarie le contenu de cet accord qui doit être signé impérativement avant le 31 mars prochain.

En présence du gouverneur Alioune Aïdara Niang et du maire Mansour Faye, le ministre Oumar Guèye a déclaré que cet accord de pêche pourrait ne pas être signé si les conditions ne sont pas réunies.

Autrement dit, les pêcheurs de Saint-Louis doivent savoir que les autorités mauritaniennes exigent, dans ces négociations que les quantités de poissons pêchées dans leurs eaux soient débarquées à Ndiago.

Ces dernières, a-t-il poursuivi, veulent que ce nouvel accord de pêche soit signé conformément au code mauritanien de la pêche.

Oumar Guèye a, néanmoins, réaffirmé la volonté des Chefs d'État sénégalais et mauritaniens, de résoudre les problèmes de pêche notés dans la zone maritime mauritanienne, insistant sur l'engagement des autorités mauritaniennes à construire un quai de pêche moderne à Ndiago pour faciliter le débarquement des prises.

Le ministre a également rappelé que le Président Macky Sall s'était engagé à contribuer à la construction d'une route goudronnée qui pourrait permettre aux pêcheurs de Saint-Louis de rallier le lieu de débarquement de Ndiago et à la mise en place de camions frigorifiques qui pourraient transporter le poisson vers Saint-Louis.

Le maire Mansour Faye a plaidé pour la cause des pêcheurs de Saint-Louis en souhaitant que cet accord de pêche qui doit être signé avant le 31 mars prochain puisse tenir compte des intérêts et des préoccupations des professionnels de la pêche de la Langue de Barbarie.

De nombreux pêcheurs de la Langue de Barbarie n'ont pas accueilli favorablement l'idée de débarquer leurs prises à Ndiago. C'est le point d'achoppement des négociations.

Mauritanie

Homme d'expérience, le général Hanena ould Sidi prend la tête du G5 Sahel

Le général mauritanien Hanena ould Sidi a été nommé commandant de la forceG5 Sahel.… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Le Soleil. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.