16 Mars 2018

Cameroun: La dernière ligne droite

Les neuf partis politiques sélectionnés par le Conseil électoral n'ont plus que huit jours pour essayer de convaincre les électeurs.

Voilà une semaine que les neuf partis politiques qui prendront part au scrutin pour l'élection des sénateurs du 25 mars prochain sont en campagne électorale.

Si celle-ci a commencé timidement, du côté des partis politiques l'on est désormais conscient qu'il ne reste plus que quelques jours pour essayer de convaincre les membres du collège électoral qui seront appelés à élire les sénateurs dans neuf jours. Passés les moments d'élaboration des stratégies, l'on est rentré dans leur application sur le terrain.

La situation est d'autant plus difficile pour eux que certains semblent simplement miser sur la liberté de conscience des électeurs, ceux-ci étant d'abord militants de partis politiques engagés dans le cadre du renouvellement de cette chambre du parlement.

Du côté de l'administration, l'on peut dire que l'essentiel a été fait. Dans un communiqué rendu public lundi dernier, le ministre de l'Administration territoriale, Paul Atanga Nji, invitait les partis politiques retenus à se rapprocher de son département ministériel afin d'y déposer leurs relevés d'identité bancaire.

Une formalité qui leur permet de rentrer en possession de l'appui des pouvoirs publics réservé aux partis politiques pour le financement de la campagne électorale, comme prévu par le Code électoral.

Sur le plan médiatique, les différents espaces prévus pour les partis politiques en de pareilles circonstances leur sont désormais ouverts au sein des médias de service public. Les observateurs indépendants, à l'instar de ceux de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF) sont déjà sur place au Cameroun.

D'autres, nationaux et internationaux, restent attendus, ayant été invités à se manifester auprès du ministère de l'Administration territoriale, seuls habilités à les accréditer.

Du côté de l'organisme chargé du processus électoral, Elections Cameroon, l'on est plus que jamais prêt. Les partis politiques sont déjà rentrés en possession des bulletins de campagne confectionnés dans les imprimeries de la SOPECAM tandis que la direction générale des Elections (DGE) a commencé l'expédition dans les régions du matériel électoral nécessaire.

Abdoulaye Babalé, le directeur général des Elections fera d'ailleurs le point de cette préparation matérielle ce jour au cours d'une visite sur le terrain. De leur côté, les membres du Conseil électoral continuent de sillonner le territoire national afin de s'assurer que tout se passe pour le mieux.

Cameroun

Ethiopie-Erythrée - La paix dans les faits...

Après 20 ans, un premier vol commercial entre Asmara et Addis- Abeba a eu lieu mercredi. Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.