17 Mars 2018

Angola: Manifestation contre un projet de loi sur la corruption

En Angola, depuis l'arrivée de João Lourenço au pouvoir, c'est la première fois que l'on assiste à une manifestation politique non-réprimée. Plusieurs dizaines d'activistes ont pu se réunir, ce samedi 17 mars, à Luanda, pour protester contre un projet de loi présenté par le président angolais lui-même. Le texte vise à lutter contre la corruption mais il devrait surtout permettre aux personnalités qui ont caché de l'argent à l'étranger, de le rapatrier au pays sans être poursuivis en justice. D'après les manifestants, ces milliards de kwanzas sont de l'argent public détourné des caisses de l'Etat et la place de ceux qui les ont pris devraient être en prison. Reportage.

Devant la statue de Agostinho Neto, en plein centre la capitale, une dizaine d'activistes parlementent avec la police. Nous sommes à une demi-heure de la manifestation.

« Nous devons bouger d'ici, de ce rond-point, parce qu'apparemment, on manque de respect au père fondateur. On ne peut pas rester, donc », explique Sérgio Piçarra, dessinateur de presse et l'un des organisateurs.

Les manifestants se déplacent à 150 mètres, commencent à distribuer des tracts aux passants et aux conducteurs de voitures.

« L'argent devra rentrer et pour cela, selon l'Etat, il y a des mécanismes. Ce n'est pas moi qui le dis, c'est le président de la République qui le dit lui-même. Il y a des mécanismes pour faire rentrer cet argent s'il n'est pas rapatrié de façon volontaire. On ne peut pas laisser les gens qui nous ont volés, rentrer avec cet argent et devenir nos patrons. Moi, je ne suis pas d'accord », estime Laura Macedo, l'une des organisatrices .

Les passants observent la police restée à bonne distance et les manifestants qui se sont finalement réunis.

« La population a encore peur », répètent les activistes. « Nous voulons notre argent. »

Angola

L'Angola à la réunion du Commerce de la SADC

L'Angola participe depuis mercredi à la 30e Réunion du Comité des ministres du Commerce de la… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.