20 Mars 2018

Cote d'Ivoire: Les raisons du blocage de tonnes de café au port d'Abidjan

En Côte d'Ivoire, le flou demeure sur l'avenir des exportations de café. Depuis plus d'un mois, des dizaines de camions chargés de café patientent devant le port autonome d'Abidjan, en espérant que leurs cargaisons prennent le large. Le Conseil du café-cacao a évoqué plusieurs explications à ce blocage qui laissent perplexes les professionnels du secteur.

D'abord il n'y avait pas assez de bateaux. Ensuite, pas de magasins de stockage et enfin trop de tracasseries administratives. Le Conseil du café-cacao a avancé bien des raisons différentes pour expliquer le blocage des exportations de café. « Il n'y a aucun problème de bateaux, ni de conteneurs », a confié ce lundi à RFI par téléphone un acteur du transport maritime à Abidjan.

La raison du problème serait en fait à chercher du côté de l'Algérie. Premier marché d'exportation du café ivoirien - près de 70% de la production nationale y transite - l'Algérie a récemment changé sa politique de douane, instaurant un système de caution à hauteur de 120% des cargaisons.

Bloquer le café à Abidjan pourrait être un bon moyen de pression sur Alger, car le Robusta ivoirien est largement consommé en Algérie, premier consommateur de café d'Afrique.

D'un autre côté, cette situation risque d'entraîner un sérieux problème de congestion du port autonome d'Abidjan. C'est bientôt le début de la petite récolte de cacao et la campagne de l'anacarde a déjà démarré. Les cargaisons de café ne pourront donc pas éternellement bloquer les emplacements et les magasins de stockage.

Cote d'Ivoire

La justice ivoirienne inculpe un imam pour des faits «d'apologie du terrorisme»

L'imam Aguib Touré avait été arrêté le 3 juillet. Il est désormais… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.