19 Mars 2018

Togo: Le pont de la mort a encore fait une victime

On ne cessera d'attirer l'attention sur ce pont de la mort. Il a failli engloutir une autre victime, un motocycliste, le 16 Mars dernier.

Décrit comme un vaste puzzle avec des trous de plus de trois mètre, où les plaques le recouvrant sont inexistantes ou en mauvais état, ce pont haut de 10 mètres qui relie le canton de Kolo-copé, dans la préfecture d'Anié, aux autres cantons situés sur l'autre rive et au Bénin, datant de l'époque coloniale, est devenu depuis quelques années un danger public puisque ne tenant plus qu'à quelques barres de fer.

Au-delà de ce que ce malheureux citoyen togolais est tombé vendredi dernier dans ce pont et a été admis en soins, il y a lieu d'interpeler les autorités togolaises à agir en faveur des populations de cette localité, vu que ce village abrite le plus grand centre de recherche sur le coton et que cette route sur laquelle est érigé ce pont est stratégique car servant de transit pour l'exportation de denrées de première nécessité et de matériel entre le Togo et le Bénin.

Togo

Principe intangible

Un sommet de la Cedeao aura lieu le 31 juillet à Lomé. L'un des grands dossiers évoqué sera… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Télégramme228. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.