19 Mars 2018

Lesotho: João Lourenço informé de l'évolution de la situation au Lesotho

Luanda — En qualité de Président de l'organisme de coopération politique, défense et sécurité de la Communauté de Développement de l'Afrique Australe (SADC), le Chef de l'Etat angolais, João Lourenço a été informé lundi, à Luanda, de l'évolution de la situation générale au Royaume de Lesotho.

Le processus de stabilisation politique et les reformes constitutionnelles en cours dans ce pays enclavé sur le territoire de l'Afrique du Sud sont d'autres questions abordées par João Lourenço et le premier ministre du Lesotho, Thomas Thabane.

Au sortir de l'audience, dans la capitale angolaise, le premier ministre n'a rien déclaré à la presse. Cependant, les médias de Maseru indiquent que Thomas Thabane aurait informé le Président João Lourenço sur les reformes recommandées par la SADC visant à rétablir la paix et la stabilité au Royaume.

La visite à Luanda du premier ministre du Lesotho est la contrepartie de celle effectuée récemment à Maseru par le secrétaire exécutif de la SADC, Stergomena Lawrence Tax, suivie immédiatement d'un autre déplacement en Angola pour informer le Président João Lourenço sur les efforts en cours visant à ramener la paix et la stabilité au Lesotho.

L'Angola, à travers son Chef de l'Etat, assume actuellement la présidence de l'organisme de coopération politique, défense et sécurité de la SADC, communauté régionale qui regroupe une vingtaine des pays, dont le Lesotho.

La situation politico-militaire au Lesotho est devenue intenable dès le 05 septembre 2017, après la mort du chef d'état major de l'Armée royale, le général Khoantle Motsomotso, dans une fusillade survenue dans une caserne militaire.

Cet incident a également coûté la vie à deux autres hauts gradés de l'Armée nationale, le général Bulane Sechele et le colonel Tefo Hashati.

Le 02 décembre dernier, la SADC a procédé au déploiement d'un contingent militaire dans ce royaume, dans le cadre de la Mission de Contingence pour le Lesotho, à la demande des autorités de Maseru. Cet effectif est composé de 217 soldats, dont 162 Angolais.

Le Lesotho a organisé le 03 juin 2017 des élections anticipées. Elles ont été remportées le parti ABS, soit Convention des Basotho, dont le leader est Thomas Thabane.

Lesotho

La SADC optimiste quant au dialogue national au Lesotho

Les parties en conflit au Royaume de Lesotho ont réduit significativement leurs différends, et travaillent… Plus »

Copyright © 2018 Angola Press Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.