20 Mars 2018

Sénégal: Crash du Mi-17 - La recherche des "indices" se poursuit sous haute sécurité

Fatick — La recherche des "indices", dans le cadre de l'enquête ouverte après le crash de l'hélicoptère de l'armée sénégalaise, se poursuit à Missirah dans une zone de mangroves du Delta du Saloum (Fatick), a-t-on appris, lundi, de source sécuritaire.

"L'enquête a été confiée à la section de recherche de la gendarmerie nationale qui est arrivée sur les lieux du crash jeudi dernier au lendemain du drame", a confié à l'APS la même source.

L'hélicoptère, un Mi-17 qui ralliait Ziguinchor à Dakar, en mission de service social, s'était écrasé mercredi près de Missirah, dans une zone de mangroves (région de Fatick), faisant huit morts et 13 blessés.

Pour faciliter la recherche d'indices "le périmètre du crash a été totalement circonscrit et est formellement interdit aux civils à l'exception des enquêteurs, de quelques militaires et gendarmes", selon la source.

Le dispositif sécuritaire sur le périmètre du lieu du crash de l'hélicoptère de l'armée sénégalaise a été renforcé pour préserver "intact l'épave de l'appareil et ses débris éparpillés aux alentours pour les besoins de l'enquête en cours sur le site".

La même source a déclaré ne pas être "en mesure de dire avec exactitude quand est-ce que l'enquête sera bouclée encore moins ce qui sera fait de l'épave de l'hélicoptère".

Sénégal

Projet de dépollution de la Baie de Hann

« Notre ambition est de démarrer avant la fin de l'année le projet de dépollution de la Baie… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Agence de Presse Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.