20 Mars 2018

Togo: Le numérique au service de la lutte contre la pauvreté

Mazamesso Assih, la secrétaire d'Etat chargée de la Finance inclusive, estime que l'utilisation des nouvelles technologies est un atout pour toucher les populations les plus pauvres.

L'idée est d'utiliser les solutions numériques pour toucher le maximum de bénéficiaires du Fonds national de la finance inclusive (FNFI). Cela suppose d'avoir une population abonnée aux réseaux GSM et donc de nouer une alliance avec les deux opérateurs. Cette aproche implique aussi d'y associer le réseau bancaire partenaire des programmes développés par le Fonds.

C'est donc toute une réflexion qui doit être lancée.

'Le monde digital va accroître les bénéficiaires du FNFI. Cela apportera une valeur ajoutée significative aux populations et permettre au fonds d'atteindre mission première', a expliqué Mme Assih

Le Fonds lancé par le gouvernement il y a 4 ans se veut une réponse institutionnelle à l'exclusion financière des couches démunies et des couches vulnérables

Le dispositif bénéficie du soutien de la BOAD, de la BAD, de UNDP/UNCDF et de l'Union européenne.

Le succès du FNFI, malgré ses imperfections, montre qu'il est le rouage essentiel sur la voie du développement.

Togo

Résolution de la crise politique - Addo plutôt que Buhari ?

Alors que l'opposition togolaise ne jurait que par l'arrivée de Buhari à la tête de la CEDEAO pour… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Togonews. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com).

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.