20 Mars 2018

Burkina Faso: Bourses scolaires - Plus de 8000 élèves bénéficiaires

Le ministère de l'Education nationale et de l'Alphabétisation a organisé, une cérémonie officielle de lancement des bourses scolaires, le mardi 20 mars 2018 à Ouagadougou. Des élèves du post-primaire et du secondaire de la région du Centre ont reçu leurs attestations de bourses.

Au titre de l'année scolaire 2017-2018, 8 272 élèves dont 4400 filles du post-primaire et du secondaire bénéficieront de bourses scolaires. Le ministère de l'Education nationale et de l'Alphabétisation a organisé, la cérémonie officielle de remise desdites bourses, le mardi 20 mars 2018 à Ouagadougou. Pour le ministre en charge de l'éducation nationale, Pr Stanislas Ouaro, cette remise de bourses revêt un caractère spécial au sens qu'il s'agit d'une réponse de l'Etat burkinabè et de ses partenaires au développement à une forte sollicitation sociale de la communauté éducative. «Ces bourses vont permettre aux bénéficiaires de disposer de ressources pour poursuivre sereinement leurs études.

Car, nous mesurons tous, l'importance d'une bourse dans la scolarisation d'un apprenant», a-t-il affirmé. A ses dires, elles ont une valeur de 12 000 francs CFA pour les élèves de premier cycle, 14 000 pour ceux du second cycle et un trousseau d'installation en plus de l'enveloppe financière pour les apprenants de la branche formation technique et professionnelle. Soit un total d'un milliard et demi de francs CFA pour les 8272 élèves. A en croire le ministre, la transparence, l'équité et l'excellence ont prévalu dans l'attribution de ces bourses. Aussi, il a espéré que cette allocation motivera davantage les apprenants qui pourront améliorer sans doute leur rendement scolaire et partant l'efficacité du système éducatif.

En effet, c'est après une vingtaine d'années de suspension que le gouvernement dans le cadre de la mise en œuvre de sa politique éducative, a réintroduit des bourses scolaires au post-primaire et secondaire dès cette année scolaire. Ce, en vue d'améliorer la qualité de l'éducation. Pour le Pr Ouaro, le retour des bourses scolaires est une décision audacieuse au regard du contexte national marqué par des attentes fortes des populations, des remous sociaux et des revendications tous azimuts adressés au gouvernement. Mais, il reste un défi auquel, le président Roch Kaboré attache un prix et s'y est engagé.

Car, il est convaincu que le développement du capital humain est un impératif pour bâtir une nation de paix et de progrès économique et social. Quant à la directrice de l'information de l'orientation scolaire, professionnelle et des bourses, Aïssata Ilboudo, elle a assuré du maintien et de la continuité de ces bourses. «Le retour des bourses est un soulagement pour les parents et les élèves.

Car, même si les montants ne sont pas aussi conséquents, ils contribuent un tant soit peu à soulager les parents dans la prise en charge de la scolarité de leurs progénitures», a-t-elle dit. Pour sa part la représentante des bénéficiaires, Laurène Compaoré, par ailleurs élève en 2nd au lycée scientifique de Ouagadougou a traduit leur reconnaissance aux autorités tout en les rassurant d'utiliser les bourses à bon escient.

Burkina Faso

Procès du putsch manqué - La petite colère du soldat Seydou Soulama

Débuté le 17 juillet, l'interrogatoire du soldat de deuxième classe, Seydou Soulama, s'est… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Sidwaya. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.