20 Mars 2018

Sénégal: Pélerinage aux lieux saints de l'islam - Le Renophus explique les réformes à ses membres

Le Regroupement des organisateurs privés pour le Hajj et la Umrah au Sénégal (Renophus) a organisé, avant-hier, à l'Institut islamique de Dakar, une assemblée générale d'information qui s'inscrit dans le cadre des réformes nées de l'organisation du Hajj en terre saoudienne.

A cet effet, Seyda Fatou Binetou Diop, membre du Renophus en charge de la communication, a déclaré que depuis le mois de janvier dernier, les privés ont commencé à inscrire leurs futurs pèlerins. Elle a révélé que cette année, en Arabie Saoudite, il y a une hausse de 10% des taxes sur tout ce que le musulman doit acheter ou payer par rapport à l'année dernière.

«Ceux qui étaient déjà partis lors des 5 dernières années à la Mecque, ils devront payer une taxe de 2.000 Rials, soit près de 375.000 FCfa inclus dans les frais de visa», a-t-elle dit. Concernant la restauration, des traiteurs seront agréés pour éviter le scénario de 2017.

De son côté, Moustapha Diongue, président du Regroupement des organisateurs privés pour le Hajj et la Umrah au Sénégal (Renophus) a confirmé les changements capitaux dans le pèlerinage de l'année en cours.

«Le bureau du pèlerinage a ouvert le 5 mars dernier pour fermer le 30 avril prochain. Au niveau du portail, nous avons reçu la note des autorités saoudiennes fixant la date d'arrêt des données au 15 mai», informe M. Diongue, qui poursuit que jusqu'à présent, les voyagistes privés ne connaissent pas encore le montant du package. «Cela est une difficulté majeure qu'il faut solutionner rapidement, parce qu'étant un élément capital dans notre travail», a-t-il souligné.

Interrogé sur les cas d'escroquerie notés l'année dernière, il déclare : «Nous devons souligner que ce n'est pas le fait des voyagistes agréés, mais plutôt de personnes ou d'agences non agréées». M. Diongue a laissé entendre qu'au terme du pèlerinage 2017, une réunion d'évaluation avait été organisée. Le Renophus compte plus de 240 voyagistes privés. «Sur les 12.860 pèlerins, les 10.860 sont convoyés par les privés. Cela est un motif de satisfaction», a dit Seyda Fatou Binetou Diop.

Sénégal

Coupe du monde - Pourquoi le continent a du mal à transformer...

Le dimanche 15 juillet dernier, les lampions se sont éteints sur la Coupe du monde Russie 2018, avec la victoire… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Le Soleil. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.