21 Mars 2018

Afrique de l'Ouest: Encours des titres publics sur le marché régional - La valeur estimée à 9.613,3 milliards à fin décembre 2017

Selon le Rapport de Politique Monétaire dans l'UMOA - Mars 2018, l'encours global des titres publics est ressorti à 9.613,3 milliards ou 14,5% du Produit Intérieur Brut (PIB) à fin décembre 2017 contre 8.621,4 milliards ou 14,6% du PIB un an plus tôt.

La structure de cet encours reste dominée par les obligations qui représentent 87,4% du total.

En perspective, pour l'année 2018, sur la base des programmes d'émissions recueillis auprès des Etats membres de l'Union, le montant total des ressources à mobiliser sur le marché régional s'élèverait à 3.919,0 milliards, en hausse de 5,9% par rapport aux réalisations de 2017.

Ces émissions porteraient l'encours des titres publics à 11.016,4 milliards, soit 15,3% du PIB, à fin décembre 2018.

Sénégal

Poutine offre aux détenteurs de Fan ID la possibilité de rester jusqu'en fin décembre

Moscou : Bonne nouvelle pour les détenteurs de Fan ID présents à ce Mondial 2018. Le… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Le Journal de l'Economie Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.