Cameroun: Université des Montagnes - Plus de 600 médecins déjà sur le terrain après la remise de leurs diplômes.

Près d'un mois après la remise de leurs parchemins, un sondage sur le terrain présente un taux d'employabilité sans précédent. Toute chose qui a concouru a ce que l'on revienne sur les faits marquants de cette cérémonie qui a écrit une belle page de l'histoire de la montagne dite du savoir.

Les précieux sésames qui officialisent l'exercice des professions médicales et technologiques, leur ont été solennellement remis ce 23 février 2018. Présidée par le ministre Jacques Fame Ndongo de l'Enseignement Supérieur, cette cérémonie a mobilisé d'éminents universitaires de renommées nationales et internationales.

Le flash back qui s'impose

Ils étaient 690 placés sous les feux de la rampe. Le cérémonial de prestation de serment a constitué la cerise sur le gâteau. Main droite levée à 60 degré, les lauréats formés par l'institution se sont engagés à protéger et à sauver des vies. Aux ordres de leurs maitres, ils se sont ainsi engagés à être des professionnels modèles, respectant sur le terrain, des règles d'éthique et de déontologie. La présence remarquable des officiants, autorités de la République, a été tout aussi un fait historique. En bonne place, le ministrede l'habitat et du développement urbain, dans un élan de synergie gouvernementale, a déroulé le tapis vert-rouge-jaune à ses confrères de la santé publique et de l'enseignement supérieur, aux présidents des différents ordres nationaux des domaines de santé publique, soutenus par un gratin d'autorités administratives, judiciaires et traditionnelles de la Région des hautes terres de l'Ouest, d'illustres personnalités invitées, des proches et des parents venus magnifier leurs progénitures formées sur la montagne du savoir.

La verve

Côté organisateur, des petits plats ont été rangés dans des grands, mieux les dirigeants de l'UdM ont donné une leçon d'organisation d'événements publics. Dans sa phase protocolaire, des différents orateurs qui se sont succédés au pupitre, ont dans des messages génériques, témoigné le bien que l'Université des Montagnes apporte dans le microcosme de l'enseignement supérieur dans le monde. Y faisant, l'institution a réussi à infléchir la courte d'exode sur le plan local et d'émigration au niveau national. Et cela, elle a eu les encouragements nourris des pouvoirs publics.

Les chiffres

C'est donc un palmarès on ne peut plus éloquent que l'UdM charrie depuis 18 ans d'existence. Une institution où 310 enseignants sont repartis dans 21 filières de formation qui rivalisent d'adresse académique et sont répartie sen trois grands instituts à savoir, l'Institut Supérieur des Sciences de la Santé (ISSS), avec ses Cliniques Universitaires des Montagnes qui comportent en son sein, plus de 15 spécialistes dans les domaines variés de prise en charge des patients, l'institut supérieur des Sciences et de Technologie (ISST) et l'Institut d'Etudes Africaines des Sciences Sociales et de Management.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Camer.be

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.