20 Mars 2018

Congo-Kinshasa: Cours d'Appel de Mbuji-Mayi - Hon. Patrick Baluba dénonce l'arrestation du Député et Chef Kamanda Mutamba

Le grand Chef Coutumier de Kabinda et Député provincial de la Lomami, l'Honorable Kamanda Mutamba est aux arrêts depuis lundi 19 mars dernier à la Cour d'appel de Mbuji-Mayi, au Kasaï-Oriental.

L'information a été confirmée par le président de l'Assemblée provinciale de cette province du territoire national, l'honorable Patrick Baluba Loji. Les membres du bureau de ladite Assemblée fustigent cette arrestation de l'élu du peuple Lomamien. Pour sa part, l'Avocat Lubamba Ntambwe dénonce et crie à l'arrestation arbitraire. Quant à l'opinion locale, plus d'un digne fils de Kabinda parlent d'une abomination ; pire, un crime commis à l'égard du Grand Chef Songye et représentant légal de tous les Lomamiens. Qu'en sera-t-il du verdict ?

«Je confirme que l'élu de la Lomami a été réellement arrêté. Ce, au mépris de toutes les lois de la République. C'est un défi, de plus, auquel nous devons faire face. Les Députés de l'Assemblée provinciale protestent», indique l'Honorable Patrick Baluba Loji, président de l'Assemblée provinciale de la Lomami, dans une déclaration rendue publique mardi 20 mars 2018.

Quant au président de l'Assemblée provinciale de la Lomami, cette arrestation relève d'un défi lancé aux élus du peuple Lomamien et à son peuple. « Je vous exhorte, encore une fois, à la sagesse et à la retenue. Toutes les décisions seront prises pour un dénouement pacifique de la crise imposée à la province depuis novembre 2017. Restons fermes et solidaires pour condamner cette énième humiliation que la population de Lomami est en train de subir. La vérité est de notre côté», lit-on dans cette déclaration dont une copie volante est parvenue à votre quotidien. « Nous avons saisi la Cour d'appel de Mbuji-Mayi, et nous espérons gain de cause. Il faut que nous sachions la cause de cette arrestation. Nous nous battons pour que cette humiliation nous soit enlevée», renchérit l'honorable Patrick Baluba Loji. Cette arrestation que d'aucuns qualifient d'arbitraire suscite une et mille réactions au sein de l'opinion tant locale que nationale. Il faut préciser que le Député Kamanda Mutamba qui est jusqu'ici aux arrêts à la Cour d'Appel de Mbuji-Mayi est le principal Chef coutumier de la Ville de Kabinda et ses périphériques.

Depuis peu, ça brûle à la Lomami

A la suite de l'Assemblée plénière tenue le samedi 30 décembre 2017, dans la matinée, unanimement, Patrice Kamanda avait été destitué par les 17 élus du peuple Lomamien, y compris le Député et Chef coutumier Kamanda Mutamba. Ce, à la demande du Député Isidore Mukadi, l'Initiateur de ladite motion dé défiance. Après examen et débat de la motion, dans sa forme et son fond, les législateurs provinciaux de Lomami avaient rendu le verdict au détriment du Gouverneur de la Majorité présidentielle, Patrice Kamanda. Ce dernier était accusé de megestion, particulièrement en ce qui concerne les finances publiques.

Contre toute attente, il a été blanchi par la décision du Ministre de l'Intérieur d'autrefois, Emmanuel Ramazani Shadary, qui jugeait la motion non conforme à la conduite du pouvoir central qui sursoyait les démarches visant à destituer les Patrons des différentes provinces du pays. S'il y a peu, il était question de la rupture entre les élus du peuple et le Gouverneur de province, cette fois, il s'agit d'un Député arrêté en dépit des immunités dont il est revêtu. Ce qui est vrai, le mécontentement des uns et des autres s'avère réel. Le Juge tranchera.

Congo-Kinshasa

Coupe de la Confédération 2018 - V Club et l'ASEC battus

L'AS Vita Club (RDC) et l'ASEC Mimosas (Côte d'Ivoire) se sont respectivement inclinées face à… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 La Prospérité. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.