20 Mars 2018

La CEA dévoile un outil de suivi de la ZLECA

Kigali — Un des outils clés pour le suivi de la mise en oeuvre la Zone de libre-échange continentale africaine (#ZLECA) sera l'indice pays des entreprises qui vient d'être dévoilé lors du forum des entreprises, à la veille de la signature de l'accord historique.

La Commission économique pour l'Afrique (CEA), par l'intermédiaire de son Centre africain pour la politique commerciale (CAPC), a élaboré cet indice afin de mesurer l'impact de la ZLECA à travers l'impact généré pour les opérateurs privés.

La Secrétaire exécutive de la CEA, Vera Songwe, explique que l'indice pays des entreprises de la ZLECA regroupe les opinions des entreprises en Afrique et permet de classer les pays en fonction de la manière dont ils mettent en œuvre la ZLECA.

« En 2025, si nos économies se portent bien, et si nous faisons en sorte que la ZLECA fonctionne, le marché africain représentera 3 600 milliards de dollars », affirme Mme Songwe. « Ce n'est pas négligeable pour les entreprises ».

Présentant l'Indice en détail, David Luke, le Coordinateur du CAPC, souligne que l'Indice pays des entreprises de la ZLECA est un outil pour mesurer le ressenti des entreprises et évaluer l'impact réel de la ZLECA sur l'environnement des affaires. Il incitera les États membres à apporter les ameliorations nécessaires. « L'indice sera basé sur des enquêtes périodiques du secteur privé, qu'il s'agisse de commerçants transfrontaliers informels ou de grandes entreprises. Cela sera complété par une analyse supplémentaire des données publiques, y compris les barèmes tarifaires et les volumes d'échanges », déclare M. Luke, soulignant que l'indice permettra aux pays de mettre en avant les meilleurs élèves et identifier les retardataires.

L'indice pays des entreprises de la ZLECA évaluera les pays dans quatre domaines : la mise en œuvre de la ZLECA ; la facilité à faire du commerce ; le commerce pour le développement, les ODD, l'Agenda 2063 et enfin l'impact de la ZLECA.

Le Forum des entreprises de l'Union africaine a réuni des décideurs politiques et des chefs d'entreprises africains pour discuter de leur engagement dans la ZLECA, un accord de libre-échange visant à créer un bloc commercial de 1,2 milliard de personnes en supprimant les tarifs douaniers pour 90 % des marchandises échangées sur le continent et en libéralisant le commerce des services.

Copyright © 2018 United Nations Economic Commission for Africa. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.