21 Mars 2018

Guinée Equatoriale: Putsch avorté - Malabo accuse trois autres Français

Les autorités équato-guinéennes ont désigné trois autres Français qui auraient été mêlés à la tentative de « coup d'Etat » que Malabo affirme avoir déjoué fin décembre.

Le procureur général de Guinée équatoriale avait déjà divulgué le nom d'un ressortissant français qui aurait reçu un demi million d'euros pour recruter de présumés mercenaires.

L'ambassadeur de Guinée en France assure maintenant que trois autres Français étaient également impliqués dans la tentative de renversement du président Obiang. Miguel Oyono explique que, selon les enquêteurs, ces trois hommes se trouvaient en Centrafrique, non loin de la frontière avec la Guinée équatoriale, lors du putsch raté.

Les services de renseignements du Tchad, de Centrafrique et du Cameroun, qui ont stoppé l'opération, ont des renseignements qui prouvent que ces trois Français ont quelque chose à voir avec les préparatifs de cette opération de mercenariat qui a été organisée en France.

Guinée Equatoriale

Coupe du monde - Pourquoi le continent a du mal à transformer...

Le dimanche 15 juillet dernier, les lampions se sont éteints sur la Coupe du monde Russie 2018, avec la victoire… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.